Coups de coeur

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES ANCIENS

 

 

 

 
A PETER PAN

(suivez le lien)

 
A vous... Poétesse

(suivez le lien)

 

LIVRES ANCIENS

   



 
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 17:00

Chers Lecteurs,
Voici un Poème que j'ai écrit pour Réjane, la "grande prêtresse" de PoésieLand, en écho à sa magnifique poésie  " En Souvenir De Vous " qu'elle nous a offerte lors de la mise en pause du Forum de Poésie - et que vous pouvez aller lire en cliquant sur ce lien.
Je salue ici toutes les fleurs et tous les arbres de ces riches Terres où ont éclos tant de belles rimes, parfumées de nobles sentiments.
Bonne lecture !


POUR GENTE DAME REJANE
FEMME ECRIVANT

C'est écrit dans nos coeurs à l'encre indélébile,
Elle a tracé pour nous, ta Plume volubile,
Tous les mots bienveillants, le zèle, l'attention
Que tu nous prodiguais sans nulle prétention.

PoésieLand te pleure et ses rimeurs soupirent ;
A ton retour prochain les Poètes aspirent,
Tels de jeunes enfants, tristes, abandonnés,
Qui savent les bonheurs que tu leur a donnés.

Et chacun se rappelle avec du vague à l'âme,
La chaleur de l'éloge ou la rigueur du blâme,
L'esprit loyal et franc, les conseils généreux
Que tu distribuais à tes Auteurs heureux.

Combien d'heures, de jours volés à ton histoire
Et sur ton temps précieux pour combler l'auditoire
Au détriment certain de tes propres loisirs,
De ton nid familial, de bien d'autres plaisirs ?

Que d'efforts et de soins juste pour satisfaire
Les rimeurs turbulents privés de savoir-faire,
Sans jamais altérer ta saine bonne humeur !
De nos bravos, ici, écoute la clameur !

Ils sont tant mérités, j'en couvrirais des pages !
Des fous-rires aussi, des émois, des partages
- Même si je n'ai pas goûté ton Champomy,
Lui préférant le gin...enfin...le gin-rummy !

Ô gente Poétesse, Ô toi, Dame Réjane,
Je sème dans ton coeur la fleur que rien ne fane :
Celle de l'amitié, du transport, des égards,
Qui germe pour toujours au fond de nos regards.

Terres de Poésie, Land où la Plume est reine,
Puisqu'il faut, donnons-lui la césure sereine
Qui manquait à sa rime et à son avenir,
Car, écrit dans nos coeurs, reste le souvenir.

 

commentaires

nirina 08/05/2010 22:32


*chuchote : Eh ! Alice ! Ne la submerge pas de compliments :p sinon elle va dire que tu en fais trop, toi aussi ;) (dixit les commentaires de son site :B)*

Très beau poème en tout cas, comme toujours ;D un bel hommage à LA Rejane :D


Alice HUGO 09/05/2010 18:54



AH AH ! j'ai vu : Nhand et toi en avez pris pour votre grade, dans les Pages de Réjane ! La modestie de la dame est tout à son honneur, mais est-ce notre faute si ses qualités, tant humaines que
poétiques, suscitent les éloges ? M'enfin !!!
Et puis, c'est mon coeur qui guide ma plume. Je ne vais pas le priver d'encre sous prétexte que notre gente Dame a le rouge aux joues ! L'a qu'à pas être aussi géniale, et pis c'est tout !!!


Merci de ton compliment, petite Nirina. Je prends ! Et je te donne en échange un fraternel bisou.



Nhand 26/04/2010 13:54


Chère Alice, mais c'est un bonheur ce poème ! Et c'est mérité pour notre gente Dame Réjane (quoi ! Deviendrais-je possessif maintenant ? mdr) ... Elle est modeste, mais elle sait très bien tout ce
qu'elle a fait pour que vive Poesieland !!! Houlala... on va passer pour des illuminés, et Réjane pour notre gourou ! mdr !

Bises

NH


Alice HUGO 26/04/2010 21:01



Tss, tss, tss : j'étais là avant toi, Chevalier Nhand !  Mais je veux bien partager : Réjane a un coeur si grand qu'il y a de la place pour tous les PoésieLanders.


Je te salue cordialement et te dis à bientôt.



MARTIENNE-BONHEUR 21/04/2010 21:28


Juste un petit passage,pour te dire que tu es toujours là,là ou on ne t'attend pas,c'est partout et nulle part....

Compliquée,Aimée,en ce moment,mais,cherchez pas docteur...C'est la tète.

Avec ma tendresse,mes plus sinçères bisous.Aimée aimée


Alice HUGO 26/04/2010 20:41



Ta tête est peut-être un désert, mais ton coeur est une prairie, ma chère Aimée.


J'espère que tu va mieux...
Je t'embrasse affecteusement.



marlou 15/04/2010 20:06


Poesie Land était le royâume de Dame Réjane qui nous y accueillait avec une bienveillance particulière...Tout ce que tu dis d'elle est bien vrai et j'espère que beaucoup
parmi les bloggeurs s'en iront rêver sous les verts ombrages du site dès sa réouverture.
Merci Gente Dame Alice de la qualité de l'amitié que tu lui offres et de ces mots qui vont droit au coeur.


Alice HUGO 20/04/2010 00:11



PoésieLand EST le royaume de Dame Réjane ! Il existe encore - même si une méchante Fée l'a endormi - et ses sujets (dont tu n'es pas le moindre, chère Marlou)  espèrent pouvoir bientôt voir
la poésie refleurir sur ses Terres.
Quoiqu'il en soit, j'ai écrit ce Poème après avoir lu celui de Réjane, si émouvant. Je suis certaine que nombre de PoésieLanders lui auront fait éloge pour la remercier à hauteur de son mérite.
Pour moi ce fut une évidence : quelques bouts rimés pour ma "soeur alexandrine", dans la sincérité de ma pensée. Parce qu'elle le vaut bien !!!
Merci pour tes mots et pour ce partage, Marlou. Je te salue cordialement.



Baboo 15/04/2010 15:29


Superbe Alice, cet hommage à notre Réjane préférée.
C'est toujours un grand plaisir, que dis-je, une joie de te lire :-)
Bien amicalement.


Alice HUGO 15/04/2010 16:16



Baboo ! Je suis flattée de te voir voleter sur mes rimes ! J'ai lu, dernièrement, quelques Poèmes à toi, sur PoésieLand, et j'en ai apprécié les valeurs, que tu véhicules toujours avec
talent et avec une rafraîchissante conviction. Je t'en dédie mes bravos.


Quant à Réjane, je n'ai pas songé à un hommage lorsque j'ai écrit ce Poème. Juste lui dire.


Je te salue cordialement, Poète.



Réjane 14/04/2010 21:51


*Réjane toute rouge de confusion* devant un tel hommage. Rassure moi, je suis encore vivante ? habituellement c'est aux disparus qu'on réserve tant de gentillesse (méritée ou pas ...) Je suis
vraiment très touchée et émue de voir ce texte sur ta page Alice, ce cadeau que j'ai reçu il y a quelques semaines restera un de mes plus précieux trésors. Je ne suis pas certaine du tout de
mériter autant de compliments, mais ça fait chaud au coeur. Mille bisous à toi, et longue vie à la poésie, que tu sers si bien :)


Alice HUGO 15/04/2010 15:56



Euh...Je ne t'ai pourtant pas vue, dans "FBI, portés disparus" !!!M'enfin ! pourquoi attendre pour dire les choses ?! C'est aux vivants qu'il faut dire son affection ou son
estime, car c'est l'essence du moteur cardiaque. Un carburant à deux temps : celui du plaisir pour celui qui le donne, et celui du bonheur pour celui qui le reçoit.
J'espère avoir mis un tigre sous ton capot, gente Dame Réjane !


Ta modestie dut-elle en souffrir, je confirme mon sentiment à ton égard - amplement partagé, je n'en doute pas, par les PoésieLanders - et c'est avec la plus profonde sympathie que je t'adresse
une sonore bise et des farandoles de mercis. Et on ne discute pas ! 



Danielle 14/04/2010 19:42


Quel enthousiasme spontané pour exprimer ta reconnaissance pour tout le bonheur que Dame Réjane a donné aux poètes de PoésieLand, sa bienveillance et tout ce temps offert sans compter, ces
sentiments partagés, cette douce et sincère amitié. On devine un sentiment très beau, très fort qui vous unit et qui restera gravé à jamais, quoiqu'il advienne. Tes mots sont vrais et pleins de
chaleur, quel bel hommage tu lui offres là ,Alice, et on le sent tellement sincère qu'il en est très émouvant. Je t'envoie un bouquet de baisers et quelques fleurs printanières à Réjane. Danielle


Alice HUGO 15/04/2010 15:34



De quoi faire mentir l'adage qui dit : "loin des yeux, loin du coeur". Je n'ai eu d'autre relation qu' épistolaire, avec Réjane, mais - ton grand coeur l'a perçu, chère Danielle - il est certain
que je la tiens en haute estime, pour ses valeurs et son ouverture d'esprit (qu'elle a très fin). J'ai déambulé avec plaisir sur ses Terres de PoésieLand qu'elle cultive généreusement, et
j'espère les voir refleurir bientôt.


Mes joues ont reçu ton bouquet, je t'en retourne mes plus douces pensées.
Et je laisse à Réjane la gloire de cueillir les jolies fleurs tant méritées que tu lui offres.


Merci à toi, infiniment.



MARTIENNE-BONHEUR 13/04/2010 21:47


Merveilleux homage à dame Réjane,que tu affectionnes particulièrement,je le sais.

Je t'envoie avec mes doux baisers,milles papillons,qui iront se poser sur les joues de ton amie.
Aimée


Alice HUGO 13/04/2010 23:30



Ton coeur est vaste, qui a su ressentir dans mes rimes l'estime sincère que je porte à Réjane. Laquelle, je n'en doute pas, sera ravie de recevoir tes baisers-papillons.


Quant à moi, je te remercie pour ton indéfectible gentillesse à mon égard, et je t'offre mes bisous les plus époustouflants, aimée Aimée.


( j'espère que tu vas de mieux en mieux. Je pense à toi...)



Stellamaris 13/04/2010 20:17


Je ne la connais pas, mais cet hommage est superbe et me le ferait regretter ... Bises !


Alice HUGO 13/04/2010 23:22



Lorsque les Terres de PoésieLand seront à nouveau fertiles, je t'invite à aller t'y promener avec tes rimes embaumées, Stellamaris. Elles y fleuriraient pour le plaisir de tous, c'est une
certitude.


Merci à toi et bises en retour.



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -