Coups de coeur

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES ANCIENS

 

 

 

 
A PETER PAN

(suivez le lien)

 
A vous... Poétesse

(suivez le lien)

 

LIVRES ANCIENS

   



 
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 10:39

POETESSE  PUBLIQUE

"Les poètes sont les voix de ceux qui n'ont pas de voix". Alphonse de Lamartine

 

POETESSE PUBLIQUE

 

Vous qui me confiez, dans vos lettres intimes,
Amour, chagrin, plaisir, doutes et désespoirs
Afin que de ma plume en jaillisse les rimes,
Ne me demandez pas d'où viennent mes pouvoirs.

Je n'en sais rien, ma foi ! Sans doute qu'une muse
Sur mon joli berceau se pencha tendrement,
Et qu'au lieu d'un hochet dont le bambin s'amuse
Elle mit sur mes draps la fleur du sentiment...

J'entends plus que les mots dans vos ardents messages :
Vous éclairez mon encre ; et par vos yeux j'ai vu
L'humanité souffrir de funestes ravages,
Mais aussi les trésors dont le monde est pourvu.

Si l'écho de ma voix, sincère et bénévole,
Sait ouvrir le chemin de mon âme à vos coeurs,
Prenez ! Buvez ces mots ! Ils sont votre parole :
C'est de vos ressentis qu'éclosent ses liqueurs.

On dit : le verbe est dieu... Je ne suis qu'une femme.
Lorsque j'écris pour vous, retraçant votre émoi,
C'est de vous que je parle avec autant de flamme.
Et peut-être, après tout -qui sait ?- un peu de moi...


 

commentaires

Doucet Michel 18/09/2011 08:55


Bel écrit !
Ah ! la noble tâche...

Poétesse de l'âme,
-Douce flambée d'hiver-
Dans mon portrait sous vers
Vois ! mon regard se pâme...

amitiés poétiques, M D.


Alice HUGO 18/09/2011 20:35



Recevez mes plus allègres remerciements pour votre Poème " Á VOUS...POÉTESSE ", Michel D., où l'élégance de la Plume le dispute à la gentillesse du Rimeur.
Je n'en mérite pas autant ! (et cependant, je me délecte !!! )


Et merci, également, pour le charmant impromptu de votre commentaire. Léger et doux ...comme une plume !


Avec mes Poétiques pensées,      Alice.


 


 



Sissi 18/10/2010 15:01


D'où vient ce pouvoir des mots... et bien de ton coeur ma chère Alice. Tu aimes la vie, les gens, les mots, les sentiments t'habitent et ta plume les retranscris. Ce poème est vraiment à ton image
: beau et plein de l'amour de l'autre.
PS : merci pour le lien et j'ai en effet fait quelques jolies découvertes...
Un panier de sourires et de bisous pour toi sur le parvis de ton univers.


Alice HUGO 19/10/2010 22:17



Je te remercie pour ton sentiment, Princesse. Je ne sais pas si je mérite un tel éloge, mais si tu me perçois ainsi, alors peut-être y a-t'il un peu de vrai...
Je suis infiniment touchée.


PS. Ravie de t'avoir satisfaite, Sissi.


Je t'envoie une malle de baisers. 



MARTIENNE-BONHEUR 16/10/2010 22:01


Avec toute simplicité,je venais te souhaiter un bon, week-end.
Doux bisous.Aimée


Alice HUGO 19/10/2010 22:09



Et avec enthousiasme, je te dessine une semaine parsemée de fleurs et de bisous, chère Aimée.



ja 16/10/2010 10:12


c'est dit ! je le met dans mes favoris. Pour moi, qui suis nulle en poésie, tu le sais, il est - au niveau des sentiments décrits - l'un des plus profonds !!
Tu fais comme le bon vin Alice !!!
Mes plus sincères félicitations !!
Ja


Alice HUGO 19/10/2010 22:07



"Tu fais comme le bon vin Alice !!!"  Et tu sais de quoi tu parles, miss Pisco !!!


Merci pour ton compliment, qui me va droit au coeur.


 



MARTIENNE-BONHEUR 14/10/2010 20:28


Oui,ma chère Alice,celà faisait quelques temps que je ne pouvais venir sur les blogs,comme je le souhaitais.

Mais,maintenant,c'est un peu"la vitesse de croisère",donc,nous commençons a retrouver nos marques.

Voilà,Maminou est bien ici et ma plus grande récompense le soir,lorsque je lui ai aidé à de deshabillé et l'ai couché,c'est quannd elle me serre danns ses bras en me faisant des bisous pour la
nuit.

Une envolée de baisers vers ma poetesse et bonne soirée.Aimée aimée


Alice HUGO 19/10/2010 22:04



Encore une fois, je ne me suis pas trompée en t'attribuant d'emblée ce qualificatif, "aimée" Aimée. Tu es formidable !


Je t'embrasse chaleureusement. Ainsi que ta "maminou" !



MARTIENNE-BONHEUR 13/10/2010 22:08


Ta plume écris ce que ton coeur lui dicte et combien ce coeur est profond et plein de sentiments.

Tu ressens les choses,d'une façon presqu'iréelle et pourtant....

Merçi à toi mon Alice d'avoir prit le temps de venir sur le pas de ma porte.

Je n'étais pas en ballade,bien au contraire,le devoir,ou plutot l'envie nous appelait,Jean-Claude et moi.

Si tu as un petit moment,tu verras l'explication sur mon blog.

Je t'envoie mille doux bisous et merçi encore pour ta gentillesse.
Aimée aimée


Alice HUGO 14/10/2010 00:05



Beuh...Je ne sais plus quoi dire. Comment voulez-vous que je ne sois pas riche, avec toute la prévenance et les compliments dont vous me couvrez ? (Et qui est-ce qui va payer l'ISF
???!!!)


Ah, très chère Aimée, je suis heureuse de te savoir en bonne forme. Je vais venir voir ce que tu nous as concocté sur ton blog. Et je ne resterai pas sur le pas de la porte ! J'irai déposer une
corbeille de baisers au  beau milieu de ton "Arche de Noé" ! J'arriiiiiive !!! 


 



Réjane 13/10/2010 09:34


Une faculté rare, et autant de talent reste exceptionnel, merci pour ta générosité sans borne, on dit souvent qu'il y a plus de richesse à donner qu'à recevoir, alors tu dois être riche, très
riche, et je bénis le jour où j'ai croisé ta route.


Alice HUGO 13/10/2010 23:40



Je dis souvent que je suis milliardaire (même si mon banquier n'est pas d'accord !). Tant de sentiments, dans mon escarcelle...
Le partage, c'est ce que tu sèmes sur tes Terres de PoésieLand, dame Réjane. Ici, dans mes pages, tu viens répandre l'or de ton coeur, et je suis pénétrée par tes mots.
Tu es et demeures ma soeur alexandrine,et c'est un réel bonheur de faire une "ballade" à tes côtés. C'est moi qui suis ton débiteur.
Si je ne me retenais pas, j'enfourcherais mon balai pour venir te jeter...un cordial baiser !



Danielle 12/10/2010 20:23


En lisant ce merveilleux poème mes yeux se mouillent, chère Alice. J'ai fait, un jour, appel à toi pour un évênement exceptionnel. En réponse, tu as fait fondre mon coeur d'une intense émotion par
ta perspicacité et ta spontanéité. Tu sais parfaitement exprimer les mots qu'il faut, en y mettant de nobles sentiments et une claivoyance peu commune. Ta plume pleine de tendresse, débordante de
chaleur humaine, m'a fait suffoquer d'émotion. En quelques paroles, tu as compris ma demande, interprété mes émotions avec tant de délicatesse, d'élégance et de douceur. Ta voix, ta sensibilité ont
créé des liens "de ton âme à mon coeur" qui reste à jamais reconnaissant et bouleversé. J'avais l'intention de t'écrire ces lignes depuis quelques mois, mais je n'osais pas, sachant ta discrétion.
Ton beau poème me donne l'occasion de le faire. Je t'envoie des bouquets de baisers émus. Danielle


Alice HUGO 12/10/2010 23:36



Ah ben voilà que mes yeux se mouillent à leur tour !  Dégourdie, va !!!    Mais comme le sourire n'est
jamais loin, c'est la bouche en croissant de lune que je te dis merci.
Merci, chère Danielle, d'avoir des pensées aussi ardentes à mon égard. Ma gratitude t'est acquise depuis le premier message que tu m'as adressé après que je t'ai envoyé le poème que tu avais
sollicité. Depuis lors, ton intérêt enthousiaste, ta fidélité ainsi que la sensibilité qui habille tes commentaires me valent plus que cent prairies de fleurs. C'est moi qui suis ton obligée,
Danielle.
Mais arrête de me donner - comme dans Alice au Pays des Merveilles - la potion qui fait grandir, ou bien je vais finir par me cogner dans les lustres !!!


Je te dis toute mon amitié qui, pour virtuelle, n'en est pas moins sincère et vaste. Et je t'embrasse,               
Alice.



Sissi 11/10/2010 09:26


Bonjour Alice,
Comme j'ai envie de découvrir de nouveaux univers, je viens sur les blogs de mes amis et je me ballade parmi les liens mis sur leur blog. Aujourd'hui c'était chez toi et j'avoue que j'ai découvert
quelques nouveaux mondes que je vais aller explorer...
Une petite demande à te faire, le lien qui me concerne est encore sur le jardin de Sissi, peux tu le changer pour que tes lecteurs arrivent directement sur Douceur Sucrée ou l'ajouter si tu ne veux
pas enlever le jardin bien sur !
D'avance merci et bisous douceur pour ce lundi.


Alice HUGO 12/10/2010 22:44



La porte de tes "Douceurs Sucrées" vient de s'ouvrir sur mon blog - (merci, ma soeur !)
Et pour le reste, bonne balade dans mes liens, Princesse. Nul doute que tu y feras de charmantes rencontres.


Un semis de baisers pour ton Jardin.



dgi:0040:dgi:0040: 09/10/2010 19:33


oh que oui, que tu nous fais des belles écritures !!!! et quelle plaisir pour moi de pouvoir essayer des écrits après t'avoir lue
me voilà de retour, un peu plus tôt que prévu, mais l'arrière saison ,e peux être aussi agréable que le printemps.... alors
gros bisous ma belle à bientôt, car ce soir je ne prens pas le temps de lire+ ** dgidgi


Alice HUGO 10/10/2010 23:33



Alors, bon retour sur tes rivages, Plaisancière.
Et merci à toi : l'émulation que je suscite en toi me fait immensément plaisir. Allez, ouste ! Retourne à ta feuille blanche !


Plein de bisous.



tilk 09/10/2010 00:34


il n'y a rien de plus beau que d'écrire pour les autres même si on écrit toujours un peu pour soit
besos admirable Alice
tilk


Alice HUGO 10/10/2010 23:18



Oui, c'est un partage tellement enrichissant !
Comme tu le fais toi-même avec tes pinceaux, el Artista.


Besos tambien, cher Tilk.



stellamaris 08/10/2010 12:57


C'est un talent rare que tu as développé là, qui me laisse toujours sincèrement admiratif !

Et ce poème où tu le décris est magnifique !

Bises.


Alice HUGO 08/10/2010 18:12



Touché ! Merci, Stellamaris. Tes mots ont atteint la cible de mon petit coeur.


Bises too.



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -