Coups de coeur

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES ANCIENS

 

 

 

 
A PETER PAN

(suivez le lien)

 
A vous... Poétesse

(suivez le lien)

 

LIVRES ANCIENS

   



 
11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 23:38

LA FORCE DES MOTS

la-force-des-mots.jpg

Jane Fonda et Robert de Niro (Stanley et Iris 1990)

 

 

Un couple endimanché palabrait à grand bruit
Sur le trottoir désert enveloppé de nuit,
Si bien qu'à mon balcon je jouai l'indiscrète
Et fus, à leur insu, témoin de la saynète.

Un théâtre à mes pieds, insolite, vivant,
Des acteurs inconnus, au jeu si captivant
Que je ne doutais plus du sens de l'existence :
Pour prospérer, la vie a besoin d'éloquence !

Murmurés ou clamés, les mots jaillis du coeur
Grisent également qu'une forte liqueur
Tant il est capital que le chose soit dite :
La parole est un don quand l'âme l'accrédite.

L'argument féminin est-il plus convaincant
Qui s'exprime d'un ton belliqueux et piquant,
Et le mâle discours, roulant tel un tonnerre,
Moins solide du fait que de l'autre il diffère ?

A chacun sa façon...Mais quel qu'en soit l'accent,
Quand le Verbe est sincère il n'a rien d'indécent ;
Source calme ou torrent, il porte l'espérance
Vers les rivages sourds noyés d'intolérance.

Ainsi les deux amants, se purgeant de leur fiel,
Dessinaient sans le voir un vibrant arc-en-ciel
Qui s'élevait vers moi. Les mots sont des miracles !
Ils forgent le bonheur et brisent les obstacles.

L'algarade mourut aux lueurs du matin ;
Le couple entrelaçait les doigts...et son destin,
Preuve, s'il en fallait, des vertus du langage :
Le terme bien choisi de la paix est un gage,

Et des émotions le vaste réservoir.
En cette heure magique où planait son pouvoir,
Je regagnai mon lit. Le soleil volubile
Babillait doucement sur les toits de la ville...

 

 

commentaires

dgi:0040:dgi:0050: 12/10/2012 22:01

les mots peuvent être miraculeux quand ils sont ptononcés avec douceur
biz

tilk 19/06/2011 17:03


non seulement tu écris divinement mais en plus tu sais écouter..
besos mon admorable Alice
tilk


Alice HUGO 02/07/2011 03:46



Le second expliquant peut-être le premier... (divinement en moins, tu es trop gentil, Tilk)


Je ne sais pas si c'était volontaire (ou s'il s'agit d'une faute de frappe), mais ton "admorable", sorte d'entrelacement entre admirable et adorable m'a fait sourire de tendresse.
Je t'embrasse très fort, amigo mio.


 



stellamaris 17/06/2011 17:03


Toujours aussi superbe à la relecture ... Bises, Alice !


Alice HUGO 02/07/2011 03:37



Je te remercie, Stellamaris, de venir déposer tes mots dans mes Pages alors que je déserte les tiennes. Un bel exemple de sincérité poétique autant que personnelle.


Bises too too too !



Broucke Sébastien 02/11/2010 17:10


"Le soleil volubile souriait doucement sur les toits de la ville..."

Tout est dit.


Alice HUGO 05/11/2010 22:55



Votre sensibilité s'accorde à la mienne, Sébastien. En effet, ce sont bien les rayons du soleil qui m'ont conté cette histoire.;..
Je suis ravie que vous l'ayez ressenti, et je vous en remercie.


Bienvenue dans mes Pages. 



Valentine :0056: 11/08/2010 16:42


Très chouette poème, où les rimes coulent de source et le contenu est plein de sens... avec une jolie fin.


Alice HUGO 19/08/2010 18:06



Merci,Valentine, pour tes si jolis mots.
Mes poétiques pensées.



Réjane 01/08/2010 09:46


La discrétion de l'indiscrétion t'aura fait composer un superbe texte empreint de vérités et d'évidences. Les mots, s'ils peuvent parfois détruire, hélas, savent aussi faire la lumière et révéler
des trésors enfouis. A bientôt Alice, j'espère que tu profites bien de tes vacances :)


Alice HUGO 10/08/2010 23:35



Un p'tit tour par ici et ...j'y retourne ! ( en vacances )
J'espère que les tiennes se passent sous les meilleurs auspices - et tu peux croire, chère Dame Réjane, à la force de mes mots.


A bientôt, oui, avec le plus grand bonheur.



Sissi 27/07/2010 21:09


Je viens déposer ici une brassée de baisers, une multitude de sourires et un panier plein de douceur sucrée pour fêter cette écriture qui me fait chaque fois frissonner d'émotions.
Sissi


Alice HUGO 27/07/2010 23:15



Hey ! Tu veux me faire payer un surcroît de bagages, Princesse ?!!!
Mais c'est trop beau : je prends tout ! Cela me fait tellement plaisir de te voir scintiller dans mes Pages . Et cette moisson de gentillesse me vaut mille étoiles.


Je t'embrasse super-méga fort et, espérant que le soleil brillera sur ton coeur, je te souhaite de merveilleuses vacances. 



Danielle 25/07/2010 00:06


L'écriture aussi est un don merveilleux quand l'âme l'accrédite et ton encrier est un puits d'espérance. Ton coeur est immense, il déborde de bonté. Merci de nous apporter cette poésie pleine de
bienveillance et de valeurs morales, c'est un véritable cadeau. Reçois un gros baiser et passe de bonnes vacances bien méritées. Danielle


Alice HUGO 27/07/2010 23:04



Je ne pensais pas que ce "petit impromptu de voyage" - si nourrissant pour moi - attiserait la gourmandise de mes Lecteurs. J'en suis ravie. (et ce n'était qu'une étape dans mon périple !)
Je te remercie, chère Danielle, pour tes commentaires toujours généreux et pleins de bon sens.


Je te souhaite également de magnifiques vacances, ponctuées de mes plus sincères baisers.



Frank Zorra 23/07/2010 15:08


Force des mots, peut-être! Mais en tout cas force du dialogue et de l'écoute pas toujours évidente où la douceur de la voix inflexible pourtant vous caresse l'âme; une voix qui vient des
profondeurs pour signer l'écrit de ses textes :une conversation avec Alice Hugo vous soulève de terre et vous emporte dans son canotier qui volette sur un doigt de Mistral et l'on voudrait qu'elle
ne s'arrête pas, réitérant les berceuses pour prolonger à l'infini le rêve comme vie. Texte exceptionnel, oui, mais ceux qui ont la chance de l'imaginer déclamé par sa voix s'échappant des plumes
auront atteint le sublime de ses mots. Comme dirait Danyel Camoin : Gigantesque poutounade pour l'auteur(e)! Merci Alice. Frank Zorra


Alice HUGO 27/07/2010 22:57



Merci à vous, Frank Zorra !
Pour le coup, le canotier m'est tombé sur la face, pour cacher les pivoines qui empourprent mes joues...!!!
Par Wakan Tanka, vous êtes Le Dernier des ...Troubadours !
Je vous salue en révérence (et en courant !) et vous retourne ma plus cordiale "poutounade ".



Aimée 21/07/2010 14:02


Je n'ai plus de mots,pour exprimer mon ressenti,face à tes poemes.
Mes mots,paraissent si insipides,face a ce que je puis éprouver.

Tu charmes tous ceux qui te "connaisse"....Par ta plume.

Mais,je sais que pour écrire et ressentir toutes ces pensées,tous ces sentiments,ton coeur est noble et d'une rare beauté.

Je te souhaite d'excellentes vacances,profites bien,de toutes ces belles choses,qui resterons ancrées dans ton esprit.

Des myriades de baisers,ma chère Alice.Aimée


Alice HUGO 27/07/2010 22:51



Un petit "coucou" à tire d'aile ...!
Pour te dire que tu es adorable, et que tu mérites bien ton surnom d' "aimée Aimée ".


Merci à toi, et que les milliers de baisers que je t"envoie soient comme autant de soleils sur tes vacances.



Pauley 15/07/2010 04:15


Ton grand coeur transparaît ici de manière remarquable, tu as ce dont d'emmener avec toi tous ceux qui ressente les choses avec beaucoup d'amour, cette sincérité que dégage ta poésie et ton envie
de rester incognito, ça te donne cette force d'être aimé pour ce que tu es, demain tu te montre, tu ne changera pas à mes yeux, tu resteras cette poétesse excellentissime qui un jour a croisé mon
chemin et qui est toujours là au moins par la pensée que je sens présente à chaque nouvelles heures de ma vie. Bisous tout doux pour toi mon Alice, voici un pot de nutella, savoure, avec cette
chaleur il faut l'accompagner du plusieurs verres d'eau.


Alice HUGO 17/07/2010 17:58



Au lieu de parler de la mienne (bien modeste), si nous parlions plutôt de ta richesse intérieure, Petit Ecureuil... Ce que je pressens de toi, à travers tes écrits, participe de mon bonheur
d'écrire. Tes mots sont une source intarissable. Ils alimentent mon encrier et me poussent à essayer de partager avec vous tous, encore plus haut, encore plus fort.
Je te remercie du fond du coeur pour les sentiments amicaux que tu me portes, chère Pauley, et sois assurée des miens en retour.


Euh...pour le Nutella, ce ne sont pas quelques verres qu'il me faudrait pour le faire descendre. C'est un plein baril !!!


Passe de merveilleuses vacances en famille.



marlou 14/07/2010 16:40


Une saynette magnifique dont nous jouissons avec toi...
Merci.


Alice HUGO 17/07/2010 17:38



Inspirée au cours de mon voyage... (sans TV, portable ni PC).


Jouis de tes vacances à toi, chère Marlou. Je t'envoie un baiser.



Stellamaris 14/07/2010 00:28


Superbe ... Comme toujours, Alice ! Bises.


Alice HUGO 17/07/2010 17:23



Merci beaucoup, Stellamaris.


(je n'ai accès à un PC que de rares fois, en ce moment, mais je viendrai te lire longuement à la rentrée. Car j'aime vraiment beaucoup la richesse de ton écriture poétique et la lumière de
ta pensée.)


Passe de bonnes vacances.



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -