Coups de coeur

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES ANCIENS

 

 

 

 
A PETER PAN

(suivez le lien)

 
A vous... Poétesse

(suivez le lien)

 

LIVRES ANCIENS

   



 
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 09:25
ECRITOIRE MARIN

Le ciel a peint ce soir un camaïeu de rose.
Quelques galons dorés lèchent encor les flots,
Tandis qu'en messager des scintillants falots
La lune, au firmament, semble prendre la pose.

Sur les bateaux mouillés où le grelin* repose, 
Seul vacille parfois l'oeil glauque des hublots ;
Du ventre de la mer montent de longs sanglots
Que le môle désert orchestre en virtuose.

Une brise volage égaille les senteurs
Ondoyant au-dessus des fringants caboteurs,
Pot-pourri de mazout, de poissons et d'écume. 
 
Le jour a chaviré dans l'horizon marin,
Abîmant avec lui le poudrier de brume :
Est-il plus beau naufrage ! Est-il plus doux écrin !

 

 

 

* corde d'amarrage 

commentaires

Outlook problems help 07/03/2014 13:16

First thing that I want to say is that this site is very much alive with movements I really liked the template that you have chosen. Also the poem is really good and I would like to read more such poems keep sharing.

Monicalisa 17/06/2013 14:29

Votre site est évocateur "des mots pour le dire" et vous le dîtes si bien. Quelle écrivaine et poétesse talentueuse. De jolies rimes sur la mer, les marins, les éléments. La mer qui peut être à la
fois douceur et colère. Quand elle est calme c'est un havre de paix et quand le ciel gronde l'éclair vient rompre la sérénité des lieux et transformer l'océan en déferlantes qui peuvent faire être
fatales. Jolie tableau en illustration est-ce également votre création ? C'est très joli. Bravo pour tant de talent. Bonne fin de journée. Bien cordialement

stellamaris 19/05/2011 13:40


Splendide, Alice, ce coucher de soleil sur le port ! Bises !


hanternoz 04/09/2010 19:36


Bonsoir Alice.
Un superbe poème qui a su toucher le presquilien que je suis.
Amitiés.


Alice HUGO 06/09/2010 19:59



Merci beaucoup, Hanternoz. C'est un joli compliment que mes mots aient touché ton âme littorale.


Mon cordial salut.



dgi:0040:dgi:0040: 03/09/2010 23:34


re moi Alice
juste une petite modif d'adresse pour le second blog http://laballadedesdgimis.over-blog.com
je suis repartie chez over, trop de soucis avec l'autre site
gros bisous ** dgidgi


Alice HUGO 06/09/2010 19:50



Oui, selon ma soeur, OB file peut-être un mauvais coton mais c'est le (hébergeur ?) - je ne sais pas si c'est le bon terme - qui offre le plus de fonctionnalités, pour une utilisation simple et
aisée.


Je prends note de ta nouvelle adresse, et je viens te voir dès que je le peux.

Mais je te fais des bisous tout de suite !!!



dgi:0040:dgi:0040: 01/09/2010 20:47


encore moi... je te donne le lien de notre nouveau blog comptes rendus voyages: http://lesdgimis.jeblog.fr/
je ne serais jamais à ta hauteur, même pas sous tes talons, mais j'aime écrire !!!!!
gros bisou ** dgidgi


Alice HUGO 03/09/2010 18:30



Ca vaut mieux : je m'en voudrais de te piétiner, plaisante Plaisancière !!!


Merci pour le lien. Je prépare ma valise et j'arrive !


Gros bisous too.



dgi:0040:dgi:0040: 01/09/2010 17:41


merci Alice, oui je sais les retours sont toujours difficile, mais pour nous maintenant c'est le pied, juste faire le plein de picaillons par moments !!! et à part ça tout roule
nous partons sur...l'Espagne lundi 6 pour combien de temps, seuls les Julots le savent !!!!Michel à une infiltration à l'épaule demain matin et ensuite !!!! que vaille... marre des mauvais
nouvelles avec ce crabe qui nous bouffe nos meilleurs amis....
un gros bisous et à ...... bientôt
ta plaisancière dgidgi


Alice HUGO 01/09/2010 18:27



Encore une fois ("Ecrire"), tu as raison, Plaisancière. (quand on dit que les voyages forment la jeunesse...Toi, c'est sur le tard (), mais qu'est-ce que tu deviens sage !!!
Profitez bien tous les deux, de la vie et du bonheur qui vous sont octroyés. CARPE DIEM.
Et conduis un peu, pour soulager Michel : c'est fragile, ces mecs ...!!!


Bon périple, les amoureux ! (fais des photos, je vais avoir (enfin, je vais le trouver) de visiter mes blogueurs chouchous).


Enoooorme bisou (x2).



dgi:0040:dgi:0040: 20/08/2010 19:13


Hello chère Alice
eh oui, la mer un des plus grand secret à ne pouvoir exploiter, et c'est tant mieux, car les poètes comme toi, peuvent continuer à nous faire rêver
j'espère que tu vas bien , gros bisous ** dgidgi


Alice HUGO 01/09/2010 17:25



Les fonds marins ne sont pas un secret pour tout le monde ... hélas ...!
 
Pour aller, ça va ; c'est pour revenir que c'est difficile !!!   Mais me revoilou !
Alors, ces balades avec "Jules", c'est génial ?


Plein de bisous, Plaisancière.


 



tilk 20/08/2010 00:56


c'est quand tu peux ...mi casa es tu casa
besos
tilk


Alice HUGO 01/09/2010 17:18



Et voici la rentrée ! Donc, je vais pouvoir !!! (en principe)


Merci pour ta gentillesse, amigo mio.
Mil besos por ti.



Danielle 18/08/2010 23:10


Ce somptueux coucher de soleil pouvait-il trouver de plus doux écrin que ce poème magnifique, ces flots teintés des reflets du ciel nous emportent dans le rêve, la douce brise marine nous apporte
les senteurs inoubliables de la mer ! La nature est si belle, ta plume sait si bien la transcrire, quel bonheur ! Gros bisous salés chère Alice. Danielle


Alice HUGO 19/08/2010 18:48



Ce " somptueux coucher de soleil ", c'est chez toi que je l'ai volé, chère Danielle ! Ta sensibilité l'a probablement ressenti, voilà pourquoi tu en parles si bien !
De chaleureux baisers pour toi, fidèle Lectrice.



Nhand 15/08/2010 11:17


Alice,
Quand j'étais enfant, là-bas, sur une île lointaine, j'aimais regarder le jour chavirer lentement à l'horizon. J'aimais surtout assister au départ des pêcheurs prenant le large ; j'avais
l'impression de voir s'éloigner des lucioles, à cause des lampes à pétrole que chacun d'eux embarquait sur sa pirogue (différence : il n'y avait pas d'odeur de mazout - hihihi, rien qu'un parfum
marin qu'il me semble encore sentir aujourd'hui)... Bon, j'arrête de t'embrouiller avec tout ça, c'était juste pour te dire à quel point ton subtil et superbe sonnet m'a rappelé soudain ces
instants inoubliables. J'ai adore le lire !!!

NH


Alice HUGO 19/08/2010 18:43



Je te retourne le compliment, Chevalier Nhand. Ton commentaire m'a émue. Tes mots (qui viennent incontestablement du coeur) allument des images aussi belles que prenantes. Mon âme en a
rayonné.
Je te salue aimablement.



Sissi 12/08/2010 17:21


Le jour qui pointe, les sirènes de bâteau qui se mettent en route, les femmes sur le port qui regardent leur homme, fils, père... partir avec la mer dans l'univers que tu décris si bien dans ton
texte. On imagine aisément Brel chanter...
Bisous sucrés pour toi


Alice HUGO 19/08/2010 18:25



J'aime ta sensibilité, Princesse (et ce n'est pas nouveau).
Merci à toi : je ne savais pas que j'avais écrit un Poème aussi joli...


Mes plus soyeux baisers pour toi.



Stellamaris 12/08/2010 08:43


Bravo pour ce superbe sonnet, Alice ! Des images superbes, d'où émanent une douce mélancolie ... Bises !


Alice HUGO 19/08/2010 18:23



Waouh ! Mais c'est qu'il me fait des phrases !!!


Merci, Stellamaris. Je t'embrasse bien fort.



Bernadette 12/08/2010 01:08


Merci ma chère Alice, c'est toujours une grande joie de te lire, je n'ai plus beaucoup le temps de passer, mais c'est un réel plaisir.
Bonne fin de semaine, peut -être es-tu en vacances, je te souhaite de toutes façons un très bel été.
BB


Alice HUGO 19/08/2010 18:21



Pareillement, Bernadette. Que tes journées soient couronnées de soleil.
A bientôt.



tilk 11/08/2010 23:42


toujours aussi admirable...
tu as bcp de talent..
besos
tilk


Alice HUGO 19/08/2010 18:18



J'en ai autant à ton encontre, El Artista !
Il ne m'est pas aisé d'approcher un ordinateur en ce moment, mais je prendrai le temps qu'il faudra, à mon retour, pour passer du temps dans ta galerie de couleurs et de mots.
Besos y besos, mi amigo.



ghislain 02/12/2008 19:32

Coucou, je n'avais pas laissé de commentaire sur ce poème ? Mais où avais-je mis la tête ? Qu'importe puisque me voilà !Magnifque sonnet comme à ton habitude. Parce que nous sommes si petits face aux éléments, nous écrivons avec force la puissance qu'ils sont ! Tes vers sont encore une fois sublimes, je vois pafaitement ta description, le tableau est face à moi, ou plutôt je suis dans lui, et je chavire, je prends l'eau de tous les côtés, mais mon naufrage, c'est celui que tu dépeins, et mon naufrage est un reél plaisir. Bravo. Un coup tes mots m'enivrent, un coup ils me font réfléchir, un coup ils me coulent, et toujours je suis comblé.Ghislain

Alice HUGO 02/12/2008 20:49


Merci. Merci. Merci, grand Poète HAMMER.

( si je te comble, toi tu me ...mezzanine(s) !!!) A ciel ouvert !


Monicalisa 13/11/2008 15:03

un écrit somptueux, j'ai beaucoup aimé le parcourir et une bien jolie plume que j'aime lire et relire. Bravo et bonne continuation. Bien cordialement :0010:

Alice HUGO 14/11/2008 09:14


Merci infiniment, Monicalisa.

Bonne route à toi aussi.


Le Cercle des poètes disparus 12/11/2008 19:18


Voici, chère Alice, un sonnet d'une parfaite maitrise du rythme que les rimes embrassées des 2 premières strophes impriment musicalement à la description. D'ailleurs sonnet ne veut il pas dire à l'origine « petite chanson, mélodie chantée »...
La parfaite maîtrise du sonnet régulier où riment  l e premier et le second vers du premier tercet tandis que le troisième du premier entre en rime avec le second du second tercet, nous entraîne dans la rêverie au rythme de vos mots riches et des images qu'ils provoquent et  nous glissons vers le bouquet final d'une parabole marine sur le navire du jour déclinant ...
 
Notre respect.
 
 Ps : aucun site ne nous appartient : pour l'instant du moins...
 

Alice HUGO 12/11/2008 20:48


Et comme vous le dites superbement !

Mais ce que vous ne me dites - toujours - pas, c'est comment rejoindre votre Cercle, lequel me tente énormément compte tenu de la qualité de votre analyse.
S'il vous plaît, réapparaissez, Poètes !


Pauley 07/11/2008 15:23

Il n'est plus douce chanson marine chantant à mon oreille en tous cas. Je dépose chez toi de très gros bisous. A très vite ma poétesse excellentissime.

Alice HUGO 07/11/2008 21:23


Une berceuse pour ton ptit d'homme à venir, peut-être ?...

Des océans de baisers pour toi, Petit Ecureuil.


Lapsus 04/11/2008 12:24

Qu'il est beau ce sonnet, d'un classicisme recherché et épuré. La forme a servi le fond pour magnifier la vision et l'ambiance.J'apprécie en amateur.

Alice HUGO 06/11/2008 19:29


En amateur éclairé, Lapsus.

Quant à moi, c'est ton commentaire que j'ai grandement apprécié, et je t'en remercie.


abeilles50 04/11/2008 07:44

Bonjour Alice. Avec ce joli texte, j'ai l'impression de vivre des instants face à la mer dans le charmant port de Granville, près de chez moi... Merci pour ces lignes iodées. Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Alice HUGO 06/11/2008 19:26


Heureuse que ces lignes aient éveillé de belles images dans ton souvenir, Abeilles. 


laurent 02/11/2008 18:23

Cançao do mar, demain elle ou il ira longer le long du quai...(comme le dit la chanson Vivre et rêver avec toi)
 

Alice HUGO 06/11/2008 19:31


Je ne connais pas cette chanson, Laurent, mais ton commentaire a le goût d'un Poème.
Merci.


Réjane 01/11/2008 20:19

Je prends ;)

Alice HUGO 06/11/2008 19:22



A ton service !



Réjane 01/11/2008 09:38

Un vocabulaire choisi pour une belle esquisse, un coucher de soleil qu'on ne se lasse pas d'admirer (chouette, des mots nouveaux pour mon dico ;)). Superbe composition, où se dégage une impression de repos, de plénitude, tu sais comme j'aime ta plume Alice :)

Alice HUGO 01/11/2008 11:36


( et tu sais combien je t'aime, Dame Réjane.)

Et, pour saluer ton asiarchat *, grâce auquel tu nous distrais si agréablement sur PoésieLand, je te salue avec chaleur.

* du miam-miam pour ton dico !!!





Danielle 30/10/2008 19:14

Bonsoir Alice, voilà une nouvelle fois un superbe poème que tu nous fais partager. Un coucher de soleil sur la mer qui teinte les flots de couleurs magnifiques, les vagues qui viennent mourir doucement sur le sable et une brise légère qui apporte les senteurs marines, l'odeur de l'écume qui vient lécher la plage désertée ... C'est le moment que je préfère, je peux rester des heures à contempler la mer et regarder le soleil rougeoyant s'enfoncer peu à peu puis disparaitre à l'horizon. On ressent l'impression de se fondre avec la nature, de ne faire qu'un. Mais jusqu'à quand, malheureusement l'homme dégrade ce que nous avons de plus beau, souille les endroits les plus purs. Préservons notre nature pour pouvoir encore s'émouvoir devant de tels paysages. Transmettons ce respect à nos enfants pour qu'ils puissent eux-aussi connaitre ce bonheur. Bravo pour ce superbe poème. Je te fais une bise ensoleillée. Danielle

Alice HUGO 01/11/2008 11:09


Je rejoins ta pensée, Danielle.
D'autant que les scientifiques prédisent la disparition de la Camargue avant 50 ans... Nos enfants seront-ils privés de ce magnifique patrimoine ?... ( et ceci n'est qu'un infime exemple, à
l'échelle planétaire...)

Mes affectueuses pensées.


ja 30/10/2008 11:21

Bonjour Alice, Superbe ton poème ... comme d'hab.Mais pour moi, aujourd'hui, il a un petit goût de nostalgie. Il y a en effet une véritable tempête de neige sur les douves. Tiens, d'ailleurs, je t'en envoie un peu :La forêt qui, jusque là avait revêtu son camaieu (pour reprendre tes termes) de rouges, jaunes et bruns, est recouverte d'un blanc uniforme. Peut-être vais-je apercevoir le Père Noel ?!. Ben, quoi, j'ai le droit d'y croire, non ?Bises. JaPS: j'en ai marre : ça fait 3 fois que je recommence ce com. Ce coup-ci, je l'avais mis dans ma souris !!!re bises

JA 30/10/2008 11:20

Bonjour Alice, Superbe ton poème ... comme d'hab.Mais pour moi, aujourd'hui, il a un petit goût de nostalgie. Il y a en effet une véritable tempête de neige sur les douves. Tiens, d'ailleurs, je t'en envoie un peu :La forêt qui, jusque là avait revêtu son camaieu (pour reprendre tes termes) de rouges, jaunes et bruns, est recouverte d'un blanc uniforme. Peut-être vais-je apercevoir le Père Noel ?!. Ben, quoi, j'ai le droit d'y croire, non ?Bises. Ja

Alice HUGO 01/11/2008 11:03


De la neige ?!!! Garde-la pour toi !  Déjà que le Sud est tout gris...
Père Noël, rends-moi mon Soleil !!!!!!

De gros bisous pour toi, Ja.


marlou 30/10/2008 10:57

Non, il n'est pas de plus doux naufrage...dans tes mots...Merci Alice de tant de beauté !

Alice HUGO 01/11/2008 10:59


Merci, Marlou, pour tant de gentillesse !

Des vagues de pensées poétiques.


stellamaris 29/10/2008 19:47

Bonsoir chère amie !Un coucher de soleil marin absolument superbe, qui me parle au coeur !Toute mon amitié, très grosses bises.

stellamaris 29/10/2008 19:43

Bonsoir chère amie !Un coucher de soleil marin absolument superbe, qui me parle au coeur !Toute mon amitié, très grosses bises.

Alice HUGO 01/11/2008 10:57


Ravie de te faire plaisir, Stella-MARIN !

Un océan de cordiales pensées.


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -