Coups de coeur

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES ANCIENS

 

 

 

 
A PETER PAN

(suivez le lien)

 
A vous... Poétesse

(suivez le lien)

 

LIVRES ANCIENS

   



 
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 17:51

Encore une fois - et je ne m'en plains pas, loin s'en faut ! - TILK (clic) m'a soumis l'une de ses magnifiques Peintures afin que je la fasse parler.
Voici ce qu'elle m'a dit ...


DU BON COTE

 

Le rideau de fer est tombé.
Nul tourment ne peut plus atteindre
Celui que l'on voulait contraindre
A porter un masque plombé.

Il rit, l'Enfant, les bras au ciel !
La liberté c'est l'allégresse,
Les iniques lois qu'on transgresse
D'un paradis artificiel.

Là-bas gisent les dictateurs,
La peur, la faim, la pestilence ;
Ici règne la non-violence
Des nouveaux ordres créateurs.

Le soleil endeuillé le sait
Qui plane sur les belles âmes,
Et l'Enfant ravive ses flammes
En rêvant d'un Monde parfait.

 

 

commentaires

:0095: Maitre Po, devin 24/01/2010 11:34


Je t'envie, Alice !
Je crois que même sous la torture, ce tableau (?) ne m'aurait rien dit ;-Þ


Alice HUGO 24/01/2010 12:31


Entre rire et indignation, je te répondrai ceci : Vade retro, Iconoclaste !
Et je rajouterai cette pensée de Saint-Ex : "On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux ".

Mais, comme j'ai la faiblesse de tant t'apprécier, je te donne un baiser -des deux côtés !-  pour le soleil dont tes mots ont moiré mon écran.

Joli Dimanche, Maître Po.



MARTIENNE-BONHEUR 16/01/2010 23:41


Magique,comme d'habitude...
On peut rever d'un monde parfait,mais,peut on y croire ?
Avec toute ma tendresse.
Aimée


Alice HUGO 17/01/2010 23:02



Bien sûr qu'il faut y croire ! Sinon, autant se flinguer tout de suite !!! Et je sais ton courage et ta générosité, aimée Aimée...

Je t'embrasse très fort.




Danielle 13/01/2010 19:35


Imaginer un Monde parfait, c'est rêver d'un Monde sans frontières, la Liberté pour tous les peuples de la terre quels qu'ils soient, le partage, l'amour et le bonheur pour tous. Ce sont mes pensées
et mes souhaits pour notre planète. Gros bisous chaleureux. Danielle


Alice HUGO 17/01/2010 22:53


Nous pensons donc la même chose, chère Danielle.
Je t'embrasse...des deux côtés !


dgi:0040:dgi:0040: 11/01/2010 22:32


comme tu l'exprime bien cette détresse qui fais tant souffrir de l'autre coté, pourtant pas si loin de nous !!
encore merci pour tes gentils compliments,
je n'ai pu mettre mon poème chez toi, car je le trouve trop personnel pour le partager, j'espère que tu ne m'en veux pas mais encore.... merci pour tes lumières
gros bisous, plus trtès présente, dans 3 semaines nous y seront et avec 40°... si si ... gros bisous ** dgidgi


Alice HUGO 12/01/2010 10:14



T'en vouloir de quoi ? De m'avoir offert l'opportunité d'ajouter quelques pierres à l'édifice de ton bonheur ? Je te remercie, au contraire, de m'avoir choisie comme interlocutrice, me faisant
ainsi participer de loin à l'élaboration de ton projet.
Encore : tous mes voeux de bonheur pérène à tous deux, rayonnante Plaisancière.

PS. Il fait -2° dans mon jardin. Alors, si tu me parles encore de 40°...je te cause plus !!!




Ghislain Hammer 11/01/2010 09:29


Bonjour Alice,
Je te souhaite en premier lieu mes meilleurs voeux de bonheur et de santé pour 2010. Evidemment, j'espère pour toi une nouvelle année pleine de poésies, de partage, et d'amitié.

Je salue ici le travail sur une toile de Tilk qui porte en elle une franche oppositon entre le gris du rideau (qui semble attendre de se lever pour libérer une colombe) et le rose impuissant même
de ses griffes (main gauche)face au désir du coeur. Une bataille pour la liberté semble en marche dans ce tableau, à droite nous pouvons remarquer des barbelés jaunes comme si le soleil avait la
froideur du fer, ainsi que le rideau, ce soleil qui s'étire mais hélas piégé dans des filets, piégé comme la main aux griffes mais qui laisse entrevoir un avenir lumineux et de droits.

Quant à la poésie d'Alice , sa vision du tableau correspond à la mienne, ses mots donnent à la tyrannie ambiante et oppressante une certane liberté d'espression impossible en temps de domination du
mal, et cela relève l'espoir qui se cache dans le fond de la toile. De plus, Alice utile le mot "enfant", et c'est exactement cela, car les jeunes générations sont les voix du courage et du
changement. Les vers embrassés semblent se moquer du croisement des fers, en apportant l'amour, unique vérité et force contre la dictature.

Bravo Tilk, bravo Alice, à vous deux, le rideau de fer ne semble plus teir baissé que pour quelques secondes, et déjà le bonheur d'un temps nouveau et de joie laisse paraître le out de son nez.

Ghislain


Alice HUGO 12/01/2010 10:05


Meilleurs Voeux de Bonne et Heureuse Année 2010, Poète HAMMER.
Bonheur, Santé et Prospérité pour toi et pour les tiens.

Et tous nos remerciements, de la part de Tilk et de moi-même.


Nhand 10/01/2010 19:57


Alice,
Du bon côté, oui, et même si ce n'est pas non plus très rose, c'est quand même mieux que de vivre sous la houlette des dictateurs et dans le vents des non-libertés !!!
J'aimerais bien savoir, maintenant que tu t'es exprimée dessus, ce que Tilk a voulu représenter. Car chacun le sait, nous ne voyons pas forcément les même choses derrières les mêmes
images/symboles/etc.

Merci pour ce joli moment en tout cas,
NH


Alice HUGO 12/01/2010 10:02



Vois-tu, Nhand, lorsque Tilk m'envoie l'une de ses extraordinaires Peintures, il ne me donne aucune indication. Son inspiration l'a guidé, il laisse la mienne libre de s'exprimer. Parfois, il me
dit -après lecture du Poème- que ce n'était pas ce qu'il avait vu, ou mis dans son Tableau, mais qu'il comprend... Alors, il me montre avec ses yeux. Et je vois...
Je lui suis d'autant plus redevable de ce Partage que l'Artiste complet qu'il est n'a nul besoin de moi pour faire parler ses Oeuvres, tant sa propre poésie est évocatrice, d'une profondeur
déchirante, certes, mais qui ne triche pas dans la couleur des mots.

Et toi, Chevalier, qu'y aurais-tu vu ?...

Merci de la part de Tilk et de la mienne.



marlou 09/01/2010 18:18


Trop beau pour être commenté ! Seul le silence...
Merci à vous deux.


Alice HUGO 11/01/2010 20:37



Je me tais avec toi, Marlou.
Merci à toi.



tilk 09/01/2010 13:03


je suis admiratif
besos
tilk


Alice HUGO 09/01/2010 18:45



Pfff !!! Tu exagères, Tilk : ce sont tes incroyables Tableaux qui nourrissent mon inspiration. Je te suis tellement reconnaissante de ce Partage !
Des baisers de toutes les couleurs pour toi.



Stellamaris 09/01/2010 12:08


Un souffle de liberté ...

Une suggestion pour le dernier vers : "En rêvant d'un monde parfait" (pour éviter le hiatus)

Toute mon amitié.


Alice HUGO 09/01/2010 18:41



Bien vu, Stellamaris. J'adopte illico ta suggestion. Et je t'en remercie.

Mes cordiales pensées.



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -