Coups de coeur

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES ANCIENS

 

 

 

 
A PETER PAN

(suivez le lien)

 
A vous... Poétesse

(suivez le lien)

 

LIVRES ANCIENS

   



 
5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 18:39

ALICE ET LE PETIT COCHON
 

Un petit cochon grassouillet
Vivait heureux et gai dans sa maison de paille
Où le confort était douillet,
Et le buffet garni pour y faire ripaille.

Cependant un matin joli,
Tombant, par le hasard, sur un journal de mode,
Il grogna : " Je suis ramolli
Avec mes flancs plus ronds qu'une antique commode !
Je ne réponds pas aux canons
De beauté que l'on voit au fil du magazine !
Comment réduire mes fanons ?
Je vais prendre l'avis de ma sage voisine.
Chère Alice, mon embonpoint                                 
Fait-il de moi l'objet qu'on tourne en ridicule ?
Hélas ! je ne ressemble point
A ces corps décharnés que partout on adule !"

Alice, alors, lui répondit :
" La guerre des kilos, c'est nul comme bataille,
Et il devrait être interdit
De juger son prochain selon son tour de taille.
Être beau vient de l'intérieur,
L'enveloppe de chair ne fait pas la personne.
Il est un don bien supérieur :
Celui d'avoir un cœur où la bonté foisonne,
Un caractère généreux,
Un esprit bienveillant pétri de tolérance.
Lorsque les autres sonnent creux,
Ces qualités, chez toi, suscitent l'attirance ".

Tout content et ragaillardi,
Le cochon s'exclama : "Enrobés de finesse,
Tes mots m'ont éclairé, pardi ;
C'est le poids des valeurs qui donne la richesse !"

 

commentaires

ja 19/03/2010 20:31


OB s'est bloqué au moment où je publiais mon commentaire.
J'en remet donc une couche ...
coucou t'ite Alice,
Avant de partir voir les lamas (dis, tu m'écriras une fable sur les lamas ? !!) je relis avec beaucoup de plaisir les aventures de ce petit cochon grassouillet !!
BON WE
BIZ


Alice HUGO 23/03/2010 20:45



" OB s'est bloqué..."  Ramène-leur un lama...




JA 19/03/2010 20:30


coucou t'ite Alice,
Avant de partir voir les lamas (dis, tu m'écriras une fable sur les lamas ? !!) je relis avec beaucoup de plaisir les aventures de ce petit cochon grassouillet !!
BON WE
BIZ


Alice HUGO 23/03/2010 20:41


Méfies-toi : ça crache, les lamas !!!  Je ne vais pas les laisser postillonner sur mes Pages, m'enfin !
Vivement ton retour...


Zorra Frank 09/03/2010 10:03


La réalité n'existe pas. Nous vivons tous dans nos rêves mais tout le monde ne le sait pas. Georges Brassens.


Alice HUGO 09/03/2010 20:14



Un grand sage, Georges BRASSENS. Peu de gens savent que - outre le célèbre Chanteur qu'il était - il avait aussi écrit plusieurs Recueils de Poésie ; des Romans, et même une Pièce de Théâtre en
Vers !
Oui, nourrissons-nous de rêves, et laissons la réalité aux " maigres-du-coeur ".

Bienvenue dans mes Pages, Franck ZORRA.



Camoin Danyel 09/03/2010 10:00


continuez à parler au monde sans juger les gens à leur tour de taille ; j'adore ce que vous faîtes. A bientôt pour faire une petit écrit ensemble.


Alice HUGO 09/03/2010 20:06


Merci infiniment, Danyel CAMOIN.
Et c'est avec grand plaisir que je partagerai un encrier avec vous !


Jonavin 02/12/2009 13:03


Ta fable est loin d'être une mince affaire...


Alice HUGO 03/12/2009 00:17


AH ! Cette finesse d'esprit, je l'aurais reconnue même sans signature !

Ravie de ton retour sur la Toile, fantastique Jonavin. Je viendrai te lire dès demain.


MARTIENNE-BONHEUR 30/11/2009 22:21


Un petit coucou,en passant devant ta porte..Chutt !! Bonne nuit et de doux rèves.Aimée


Alice HUGO 01/12/2009 10:29


Je suis infiniment touchée par ta présence fidèle dans mes Pages, aimée Aimée, quand je ne peux faire - en ce qui me concerne -  que de fugaces apparitions dans les Univers
auxquels je suis attachée.

Je t'en remercie du fond du coeur.
Reçois mes plus affectueux baisers.


Petit écureuil TRAVAILLEUR 30/11/2009 00:01


Et dire que je t'apporte toujours du Nutella (je viens de lire les commentaires, tu n'aimes pas ça (sniff !!) Heureusement que les miens ne sont que virtuels, ils sont bien meilleurs alors... Je
m'amuse bien sûr !! Rebisous.


Alice HUGO 01/12/2009 10:21


Tout n'est pas virtuel dans les échanges " bloguistes ". Heureusement ! La sincérité, l'émotion partagée sont presque palpable, parfois.  En tout cas, je veux le croire car, en ce qui me
concerne - et comme je le dis souvent : ma parole est proche de ma pensée.

Tu peux continuer de tartiner tes commentaires de Nutella, Petit Ecureuil : je le transforme illico en sourires fleuris !

Je t'embrasse bien cordialement. 


Pauley 29/11/2009 23:55


Quelle belle leçon, si tout le monde pouvait résonner ainsi ! La morale de cette histoire c'est que je vais m'en aller dormir le coeur léger, avec mon tour de taille qui semble me faire défaut mais
sans exagération. Je te fais de très gros bisous ma poétesse excellentissime, ce surnom te vas toujours à ravir. A très vite.


Alice HUGO 01/12/2009 10:07



Ta gentillesse ne se dément jamais, Petit Ecureuil. Ton tour de coeur  -quant à lui - est incommensurable, pour le plaisir de tous !

Plein de baisers-noisettes pour toi.



Ja 28/11/2009 10:46


M'enfin !!!! qui a raconté ma vie à Réjane ?.
Et bien Voui, je l'avoue, j'âââdooore le Nutella !!. et je lutte aussi contre quelques kilos de trop !!!
Vive les rondouillardes et bravo à toi petit cochon !!
Doubles bises Alice (une pour aujourd'hui et une pour hier - mdr !!!)


Alice HUGO 28/11/2009 18:13


Pas moi !  Le petit cochon si joliment dodu, peut-être ?...
Mais qu'est-ce que vous avez tous avec le Nutella ?!!!  ( ça existe, le Club des Nutellistes ???

Et pas de bise pour demain, alors ?...





Réjane 27/11/2009 23:06


Une belle morale dans cette fable des petits cochons revisitée. Bien évidemment tu as raison, qui pourrait te contredire, même pas ceux qui essaient de camoufler des petits bourrelets disgracieux
tout en vidant le pot de nutella :) Un nouveau registre pour toi Alice, je vais pouvoir te demander d'écrire des comptines pour bercer ma petite fille ;)


Alice HUGO 28/11/2009 18:06



Je ne peux rien te refuser, Dame Réjane ! Et de bon coeur.  Je te laisse même le pot de Nutella : je n'aime pas ça. ( il paaît que je suis une hérétique !!! )

Excellent week end à toi.



ghislain Hammer 26/11/2009 00:09


J'ai adoré la réaction de monsieur Nhand !
"on crache sur les gens bien en chair" :
C'est exactement ce que je dis et c'est mon avis le plus sincère : L'Homme passe à côté d'une réelle beauté parce qu'il est convaincu de ce qu'on lui montre ou enseigne, qu'il en oublie son propre
coeur.

Il est sûr que la finesse n'est pas un aboutissement, je crois surtout qu'il est préférable de croire en la grosseur des pensées.

La vie est un danger, c'est déjà assez bien de le remarquer !


Alice HUGO 26/11/2009 02:47


J'ai, également, beaucoup aimé le discours de Nhand.

Et ce que tu dis ici est riche de jugement - pas celui qui condamne mais celui qui discerne - et te vaut mes compliments enthousiastes.

Bien cordialement à toi.


Danielle 25/11/2009 18:43


Cette fable est bien jolie et réconfortante pour les personnes trop rondes (dont j'avoue faire partie) et qui en ont longtemps souffert. Mais juger les gens sur leur physique, c'est ignorer leur
richesse intérieure. Non, l'apparence ne fait pas l'individu, la beauté c'est un coeur généreux, plein de bonté et d'humanité. La richesse d'une personne c'est sa tolérance, l'amour et le respect
de son prochain. Comment peut-on se permettre de se moquer des défauts physiques des gens, comment sourire d'un handicap ? Les vraies qualités sont intérieures et donc invisibles au regard. Reçois
mes baisers les plus chaleureux chère Alice. Danielle


Alice HUGO 26/11/2009 02:34



Tes commentaires sont des pépites, chère Danielle, parce que tu écris avec l'or de ton coeur.
Je n'ai rien à rajouter à ton vibrant et juste pladoyer -  si ce n'est que ma pensée s'accorde à la tienne.

Reçois mon plus sincère et cordial baiser.



tilk 25/11/2009 17:46


grrrrr..grrrr..je suis tout de même entrain de faire un régime....grrrrr
besos
tilk


Alice HUGO 26/11/2009 02:30


Si c'est pour raison de santé, je ne peux que te donner raison, cher Tilk. Mais si c'est par coquetterie, alors là tu as tort : qu'y a-t'il de plus doux et de plus rassurant qu'un nounours ?!!! Les
enfants ne s'y trompent pas, eux !

En tout cas, moi je te fais un énoooooorrrme beso !


Nhand 25/11/2009 11:00


Salut Alice,
Tout (ou presque) a été dit dans ta superbe fable, et par les autres commentateurs-admirateurs... Et comme Monsieur Hammer a déjà été trop bavard (MDR), je vais tacher de ne pas faire trop long
(AÏE !)
Bien sûr, les canons de la beauté d'aujourd'hui mettent en avant la minceur, voire la maigreur... Mais à chaque époque ses codes en la matière (si je puis dire). Ainsi, en d'autres temps, les
rondeurs avaient du charme !
Ce qui m'importe au fond, c'est que PLUS PERSONNE n'ait à souffrir de son apparence. Filiformes, dodu(e)s, maigrelet(te)s, trapu(e)s, grand(e)s, petit(e)s, jaunes, rouges, noir(e)s, blancs, etc.,
participent à la diversité de notre monde ! Ok, c'est bateau ce que je raconte, mais je pense (sans prétention) qu'il est utile de le rappeler.
L'ennui, aujourd'hui, c'est que la surexposition de la minceur provoque deux sortes de réactions :
- On crache sur les gens bien en chair,
- On crache aussi sur les fils de fer en dénonçant (comme tu le fais) la discrimination à l'encontre des premiers.
Moralité, les intolérances finissent par aller dans les deux sens !!!
Ceci dit, je suis d'accord, ça reste dangereux (et ô combien inutile) de promouvoir à ce point l'extrême sveltesse, et tu en as si bien parlé !
Voilà, j'ai essayé de ne pas trop m'étendre (MDR).

Bonne journée,
NH


Alice HUGO 26/11/2009 02:24



Ah ! je constate avec plaisir que je ne suis pas première en bavardage ! ( les commentaires que j'avais écrits sur ton Blog - et qui n'ont pas été enregistrés - brillaient surtout par leur
consistance. Je te transmets illico le second, lequel j'avais eu l'incroyable réflexe de copier dans ma souris. )

Ton discours - auquel j'adhère totalement -  est frappé au bon sens, Nhand. Empreint de tolérance et de rigueur, il révèle cet esprit chevaleresque qui m'a inspiré le
surnom que je t'ai donné. 
 
Merci pour ce partage.
Bonne journée aussi.





ghislain Hammer 24/11/2009 23:23


grrrrrrrrrr
"large coeur que" : grrrrrrrrrrr
Bonne nuit (sourire)


Alice HUGO 26/11/2009 02:10



Ne grogne pas dans mon oreille : que voici une drôle de berceuse !!!



ghislain Hammer 24/11/2009 23:22


ERRATUM dans le poème ;
ne pas lire largeur mais : "large coeur"


Alice HUGO 26/11/2009 02:08


Oui, je l'avais supputé, Lutin étourdi !


ghislain Hammer 24/11/2009 23:20


Je viens d'apprendre dans le dernier "science et vie" que le sport ne fait pas maigrir. Ou pour qu'il perde seulement 1 kilo cela équivaut à 20 heures d'endurance non stop ou 12 heures d'un match
de tennis.
Je viens aussi de lire la petite phrase de Ja toute jolie avec sa queue qu'il faut tirer pour obtenir un oeuf, j'ai dans un premier temps rigolé. Et puis, je me suis dis que si on essayé de la
couper, on obtiendrai certainement le plafond sur le coin de la tête ! et là je suis la question de Ja : Tu crois que c'est ça ? (sourire)

J'aime quand tu écris des fables, on en manque tellement.

Message aux femmes rondelettes (La femme est une terre) :

Hâtez-vous d'exister ! Votre chair est si brève !
Car que garderez-vous d'humain parmi les morts ?
Et votre largeur car la rondeur n'enlève
S'apitoiera-t-il donc des années sur son sort ?

(...)

Que la Terre serait sans ses sublimes formes
Où sans fin peut briller l'oeil des curiosités ?
Et votre monde à part à dans mes yeux énormes
Un relief supérieur à toutes ces beautés.

Extrait de "prélude aux neuf mois"


Alice HUGO 26/11/2009 02:06


Oui, j'aime beaucoup le principe de la Fable. Hélas, il y a une insurmontable concurrence : un certain La Source...ou La Cascade...ah! oui : La Fontaine, qui a déjà tout dit. Et si remarquablement
!

Ton Extrait laisse augurer un flamboyant Poème - comme toujours, grand Poète HAMMER. Là, au moins, je comprends et j'apprécie tous tes mots ! 

Je te salue cordialement.


JA 24/11/2009 21:22


En lisant ta fable,, j'ai une comptine qui trotte dans ma tête : "un petit cochon pendu au plafond, tires lui la queue il pondra des oeufs" ... tu crois que c'est ça ?.

Il est mignon le tien !! et ma "surcharge pondérale" !!! me paraît plus légère.
Psttttt !! une dernière chose : j'adore tes fables et les aventures de cette malicieuse Alice.
Bises


Alice HUGO 26/11/2009 01:54


Un cochon qui pond des oeufs ?!!! Après tout, pourquoi pas ? Le mien lit bien les magazines de Mode !!!
Hein, qu'il est craquant : je le dois à ma géniale soeur !
Merci beaucoup, Ja. Alice a d'autres " animaux " dans son Arche. Un poisson rouge à montré son nez, mais pour l'instant il n'a fait que des bulles, dans l'encrier !!!

Bisous à toi. 


dgi:0040:dgi :0040: 24/11/2009 19:37


oh mais ce joli petit cochon a lu dans mon coeur
Oui, je suis toujours en douleur
avec ces kilos qui qâchent ma vie
mais mon âme grâce à toi
a su trouver le repos
et bientôt mon coprs de sera plus qu'en émoi.
***
pas très bon cette fois çi,
mais ça sort du coeur
gros bisous à toi, et encore merci pour tout ce que tu me fais découvrir, par les écris
** dgidgi


Alice HUGO 26/11/2009 01:45


Tu as dis le plus important, Plaisancière : " ça sort du coeur ". Je le dis et le répète : le fond plus que la forme !
Tu as parfaitement su faire passer ton sentiment. Et tu m'as touchée. Merci à toi.

Je t'embrasse cordialement.


Pierre 24/11/2009 17:48


Bonjour Alice !
Cette fable est bien tournée et tellement vrai ! Les canons de la beauté sur les magazines ne sont que des portemanteaux. Il est bien plus agréable pour l'oeil comme pour les mains d'avoir quelques
rondeurs à admirer ! Sans m'émerveiller devant les modèles ayant posés pour les sculptures de Botéro j'admets qu'une jolie Rubens ne me déplaît pas. Ta tirelire aux grands yeux est très amusante.
Bisous. Pierre.


Alice HUGO 26/11/2009 01:36


N'est-ce pas, qu'il est mignon mon petit grasouillet qui écarquille ses yeux sur la bétise humaine !
Comme toi, Maître Pierre, j'aime les rondeurs. Mais pour d'autres raisons : je les trouve rassurantes.

Un gros bisou.


ghislain Hammer 24/11/2009 09:09


J'ai toujours aimé les femmes rondes, c'est pour cela que j'aime la Terre ! (sourire)

Très joli poème, fait de vers slim et d'autres plus gros. L'idée est ingénieuse.

Ce qui compte bien sûr, c'est l'intérieur, reste à convaincre une société bien maigre d'esprit.

instant humoristique : (sourire)
Une anorexique parlait de foie gras une autre anorexique, elles étaient côte à côte...
ok je sors.

Pour être plus sérieux
Je pense que faire croire en une perfection de la minceur peut détruire des destins, des hommes sont passés à côté de femmes si parfaites, des hommes qui auraient été si heureux dans leur vie, bien
plus qu'avec une maigrelette idéalisée par le commerce sans but.

Et puis, une femme ronde peut maigrir après un peu de sport !!! (Sourire)

Je n'ai jamais prêté plus d'attention que cela au physique, ni à l'âge par ailleurs, la beauté se situe là où l'attirance se met à penser.
Très beau poème Alice, très belle fable d'actualité qui creuse un peu plus la tombe d'une humanité dépassée par son reflet.


Alice HUGO 24/11/2009 11:33



J'aime beaucoup la pensée qui préside la fin de ton commentaire, Poète HAMMER.
Comme toujours (ou presque), la profondeur de ta philosophie est...ENORME !!!




Grand Maître Fred, Jedi des Mots :0074: 23/11/2009 21:08


Alice,
Une remise au goût du jour des trois petits cochons ? Ta réponse est des plus simples mais aussi des plus vraies.
@mi K'Lment


Alice HUGO 24/11/2009 11:29


La morale n'est pas la même, Grand Maître Jedi : ici, il ne s'agit ni de raisonnement ni de ruse. C'est plus une allégorie sur la richesse intérieure.
Merci d'avoir aimé.


Stellamaris 23/11/2009 20:44


Une fable superbe, et remarquablement écrite ...

Bises.


Alice HUGO 24/11/2009 11:24


De ta part, c'est un compliment que j'apprécie à sa juste valeur, Stellamaris.

Mon cordial bonjour.


MARTIENNE-BONHEUR 23/11/2009 20:12


Très joli poeme,amusant,mais,combien réel.
Merçi Alice de mettre à jour,ce que les autres possèdent de beau en eux.

"L'apparence extérieure,ne peut remplacer la richesse intérieure."

Avec toute ma tendresse,mon amie,des baisers,pleins de "petits Marcel".....Te souviens-tu de mon cochon noir d'Asie : "Marcel",il a rejoint depuis quelques mois,le paradis des animaux
heureux....

Aimée aimée...


Alice HUGO 24/11/2009 11:21


Je me souviens très bien de Marcel, chère Aimée. Comment ne pas vivre heureux dans ton Arche de Noé ? Ton amour et ton respect des animaux m'ont, sans délai, convaincue que tu étais une belle
personne. La suite m'a donnée raison.

Je t'embrasse chaleureusement, richissime Aimée.


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -