Coups de coeur

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES ANCIENS

 

 

 

 
A PETER PAN

(suivez le lien)

 
A vous... Poétesse

(suivez le lien)

 

LIVRES ANCIENS

   



 
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 08:09

A LA FENETRE

salle-de-classe1.jpg

 

Sur les bancs de l’école il m’arrivait souvent
D’entrevoir un frisson par la paroi vitrée,
Un mirage soufflant à mon âme cloîtrée :
« Viens ! Drape ton esprit dans les ailes du vent. »

Je chevauchais alors des zéphyrs moutonneux,
Guidé sans peur ni lois dans mes vagabondages
Par un aigle royal qui parlait de rivages
Brulés des mille éclats d’un ciel vertigineux.

D'autres jours je fendais, sur mon fringant navire,
Les océans profonds du lointain Cachemire
Où je faisais butin de falbalas et d’or.

Lorsqu’un désir d’ailleurs grandit et me pénètre,
Je rêve encor ainsi, le nez à la fenêtre,
Puisant l’imaginaire aux plumes du condor.

 

 

commentaires

tilk 04/09/2017 10:55

c'est toujours aussi bon de te lire
besos mon amie
tilk

michel doucet 10/04/2012 12:08

ne voulant pas encombrer vos pages, mais pour le plaisir du partage, ces quelques vers, bien à vous Alice...

Mes chers parents...

Je vous écris d'hier, lorsque j'étais enfant,
Je ne comprenais pas l'utilité des choses,
L'école tous les jours quelle perte de temps,
Je préférais courir loin des classes moroses.

"Au diable les leçons" pensais-je au fond de moi;
Je regardais l'oiseau voler dans les nuages,
Qu'il plane dans les airs me mettait en émoi,
Que n'étais-je pas lui, libre, bel et sauvage!

Survoler ses rochers, sentir le vent du large,
Amerrir sur la vague et voguer sur le flot,
Loin des mornes leçons, des notes dans la marge, J'apprenais à l'air pur et pas dans un enclos.

Ah! Les embruns d'écume et le vent sur la mer,
Je me voyais déjà pour un peu Capitaine,
Capitaine sans peur bravant le gouffre amer,
Bravant les océans jusqu'aux terres lointaines...

Cela ne durait pas on venait me chercher,
En premier toi Maman: je n'en menais pas large,
Toi papa en second, sans jamais te fâcher,
Me jugeant gentiment sans retenir de charge.

Mais vous avez vieilli, moi j'en ai fait de même...
A présent Capitaine à l'avant du bateau,
Naviguant sur les eaux dans mes sillons je sème
Un petit peu de vous que j'ai perdu trop tôt.

Je vous écris d'hier cette lettre d'enfance
Pour vous dire merci de m'avoir soutenu,
Cette lettre à la mer en bouteille d'errance
Contient tout mon amour, mon amour mis à nu!

amitiés poétiques,
Michel Doucet.

Danielle 13/09/2010 00:58


Quel superbe poème plein de nostalgie, le souvenir de nos classes aux pupitres de bois, aux encriers de faience et l'odeur de l'encre, de la craie qui crissait sur le tableau noir, je me souviens
de la belle écriture de la maitresse que nous écoutions avec un immense respect (entre deux coups d'oeil vers la fenêtre). Ta plume est-elle celle d'un aigle ou d'un condor chère Alice, elle est
pleine d'une infinie beauté, d'une touchante émotion et nous ramène des dizaines d'années en arrière (hum !) pour notre plus grand plaisir ... et un peu de mélancolie aussi, celle des années
passées si vite ! Je te fais de gros baisers émus, porteurs des odeurs d'encre et de livres anciens. Danielle


Alice HUGO 15/09/2010 18:33



Ah ! tu devais être une bonne et sage élève, Danielle. Tes charmants souvenirs l'évoquent avec une infinie tendresse qui n'a de nostalgie que celle du temps enfui...
Allez ! je suis certaine que ton coeur est toujours jeune !!!


Mes plus chaleureuses pensées pour toi.



Jyckie 08/09/2010 18:02


Bonjour Alice,
Les souvenirs d'école sont toujours d'agréables instants où notre jeunesse faisait loi...
C'est un égal plaisir de te lire et de te relire !
Bisous de Jyckie.


Alice HUGO 09/09/2010 23:36



C'était le temps de l'innocence...


Merci pour ta visite, ma chère Jyckie. Mes cordiales pensées.



marlou 05/09/2010 17:06


Doux moments d'évasion qu'on essaie de revivre encore !
Merci pour ces moments que l'on n'oublie pas !


Alice HUGO 09/09/2010 23:32



Merci à toi de les partager avec moi, Marlou.



Réjane 04/09/2010 13:56


Un texte remonté de circonstance, avec la rentrée des classes de nos chères petites têtes blondes, comme quoi chacun de tes textes trouve son actualité permanente, pour notre plus grand plaisir :)


Alice HUGO 06/09/2010 19:56



Plus que tout, c'est la réouverture de PoésieLand qui me fait, en l'occurence, bondir d'enthousiasme.
Je suis venue - chaque fois que je le pouvais - lire vos bavardages, et je suis toujours repartie de tes Terres avec le sourire, Réjane.
J'espère vraiment que le temps se fera mon allié. J'ai un tel attachement pour PL. Il me tarde de voir la " nouvelle grille des programmes... !


Salut à toi, gente Dame Réjane.



Stellamaris 03/09/2010 19:38


Un grand moment de nostalgie ... Superbe, Alice ! Bises.


Alice HUGO 06/09/2010 19:46



Ah ! cela te manque à toi aussi, l'odeur des livres et la craie sur le tableau noir ...


Bises académiques !



Pauley 18/12/2007 13:22

Je sais bien pourquoi, je te donne ce doux surnom de poétesse excellentissime. Mon esprit s'envole chaque fois que je te lis, c'est du bonheur, de l'émotion. Encore merci Alice pour ce voyage magnifique. Je te fais d'énormes bisous et merci de ne pas m'oublier, cela me fais chaud au coeur... A très vite

Alice HUGO 18/12/2007 13:56

J'ai l'attachement solide, Pauley. Et j'aime à visiter les blogs qui m'interpellent, de part leur contenu et la personnalité de leur créateur.Et tu en fais partie, petit Ecureuil ! Alors, bosse tranquille : je continuerai à venir déposer des paniers de noisettes sur les branches de tes poèmes.Un gros bisou pour toi.

aimee 16/12/2007 22:56

C'est avec un peu de retard,mais avec un grand plaisir,que je te souhaite :                               UNE TRES BONNE FETEUn bouquet de doux baisers.Aimée aimée

Alice HUGO 17/12/2007 11:19

Mille mercis, mon Aimée.Je prends tes deux bouquets avec joie !Plein de bisous " spécial grande forme " pour toi,                                         Alice.

Golddream 15/12/2007 20:43

C'est un Reve d'or à dos de CondorMerci de nous transporter..

Alice HUGO 16/12/2007 10:34

Transporter...Tous les Poètes de PoésieLand ?!!!Alors, j'enrôle Pélican, chacun la Rose au bec... !Bien à toi,                                      Alice.

ALEXIAN 15/12/2007 20:31

faut vraiment avoir envie de poster un com !!!j'essaie une dernière fois.Bonjour AliceJ'aimerais bien regarder par la fenêtre : mais pour moi c'est le temps des évaluations....En plus, avec le Père Noel qui approche, j'ai intérêt de me tenir à carreaux (hi ! hi! carreaux, fenetre !).Mon Maître ne ressemble pas au Monsieur qui chante mais j'ai bien aimé. C'était pas trop mal à l'époque.Je t'embrasseAlexian

Alice HUGO 16/12/2007 10:18

Du coup, tu me le dis deux fois...double plaisir !Etudie bien, graine de Poète, et reçois mes plus limpides baisers,                  Alice.

alexian 15/12/2007 20:23

Bonjour AliceJ'aimerais bien regarder par la fenêtre : mais pour moi c'est le temps des évaluations....En plus, avec le Père Noel qui approche, j'ai intérêt de me tenir à carreaux (hi ! hi! carreaux, fenetre !).Mon Maître ne ressemble pas au Monsieur qui chante mais j'ai bien aimé. C'était pas trop mal à l'époque.Je t'embrasseAlexian

:0055: Maître Po 15/12/2007 19:08

Qu'il est agréable de lire ce bout-riméEcrit par Alice, la reine du sonnet ;-)

Alice HUGO 16/12/2007 10:13

Reine, je ne suis point. Juste un scribe inspiré,Les yeux dans l'encrier et l'âme sur la plume,Cueillant les sentiments aux vapeurs de l'écume...Mais, merci Maître Po : mon fonds est chaviré.                                  Alice.

Thalie 14/12/2007 22:34

beaucoup de finesse comme d'habitude , c'est l'histoir d'une fenetre qui nous ouvre les portes sur le plus beau des voyages......bises Thalie

Rejane 14/12/2007 16:23

Quel bain de jeunesse que d'écouter cette chanson :)  Merci à Jeannot et à Ja :)

Alice HUGO 14/12/2007 19:18

Je ne la connaissais pas, et j'ai fondu...De plus, cet homme portait sur son visage la beauté de sa gentillesse.Oui, encore merci à Jeannot et à Ja.Et toute une récré de baisers pour toi, Réjane.

Maitre Fred, Jedi des Mots :0051: 14/12/2007 10:09

Maître Alice,On dirait du Prévert, c'est trop bien.Au plaisir

Alice HUGO 14/12/2007 19:12

C'est vrai que les près étaient verts, alentour mon école !!! ( rires dissipés et ...au coin !)Le plaisir ets pour moi, Grand Maître, et bon week end,                                    Alice.

JA 14/12/2007 10:08

La chanson de Bourvil citée par Jeannot plus haut : "Monsieur le Maître d'Ecole" est visible et écoutable à cette adresse :http://fr.youtube.com/watch?v=Y0DnDgPKu7A(malheureusement il n'est pas possible de copier le code pour le mettre sur le blog : il est désactivé). Bonne promenade dans le passé et, en passant, chapeau Monsieur BOURVIL.

Alice HUGO 14/12/2007 19:00

Merci, Ja, de l'avoir trouvée et de nous la faire partager.Un réel moment de charme et d'enchantement...Et encore merci à Jeannot  : la richesse de sa CAVERNE ne se dément pas !Un baiser à la craie,                     Alice.

ja 14/12/2007 10:04

La chanson de Bourvil citée par Jeannot plus haut : "Monsieur le Maître d'Ecole" est visible et écoutable à cette adresse :http://fr.youtube.com/watch?v=Y0DnDgPKu7A(malheureusement il n'est pas possible de copier le code pour le mettre sur le blog : il est désactivé). Bonne promenade dans le passé et, en passant, chapeau Monsieur BOURVIL.

laurent 13/12/2007 22:46

"L'écharpe d'iris de leurs rêves les mamans le veulent à leurs enfants..."Mon com était aux alouettes.Est ce mon encre absinthée? A force de fleurir les choses,on les dénature.Le poéte voit où nous voyons difficilement.Bonsoir Alice

Alice HUGO 14/12/2007 18:55

S'il est vrai que je me perds, parfois, dans les méandres de ta pensée, il est vrai, aussi, que j'aime tes envolées délirantes, Laurent-le-Romantique.Je te salue cordialement,                                                                      Alice.

Annie.L. 13/12/2007 18:16

Bonsoir Alice, Ton poême me fais aller quelques années en arrière, lorsque, comme toi,  je laissais mon esprit s'envoler ....Que de souvenirs me reviennent en te  lisant ! Merci Alice, de ce doux moment du ... passé ! Bisessssssssssss

Alice HUGO 13/12/2007 20:07

Il n'y a pas de passé. Il n'y a que des souvenirs...Et cela me fait penser que je ne t'ai pas isitée, récemment . J'arrive !!!               Alice.

barbara 13/12/2007 17:55

merci ma poétesse préferée,l'essaye encore d'y croire maire si il persiste à me me mettre inatre c'est foutu,et tu me vois crée une entreprise sur internet lol,bisous,barbara

Alice HUGO 13/12/2007 20:04

 " A  coeur vaillant, rien d'impossible " , Barbara.Et je sais le tien débordant de courage.Un baiser par dessus,                                                        Alice.

FERNANDO BRONCHAL 13/12/2007 00:31

on est ous partis plus ou moins à travers ces fenêtres.....supertilk

Alice HUGO 13/12/2007 01:34

Tu te prends pour Peter Pan, TilK ?!!!Je comprends maintenant où se nourrit ton imaginaire...                           Alice.

Runner 12/12/2007 22:16

Peignant l'imaginaire aux plumes d'un condorQuelle puissance dans tes mots Alice!Combien  j'aime cette poésie qui de moi tant se rapproche et tes mots de richesse intérieure et de si riche langue littéraire...Il m'est agréable ma chère amie de recommander ton blog aux amoureux des belles rimes et des nobles sentiments...Et je te remercie pour Manon ma bien protégée poétesse dont la versification est déjà bien parfaite pour n'être point ancienne à si jeune vie qui se donne à la rime toute à l'envi...Amitié Runner

Alice HUGO 13/12/2007 19:59

Je te suis infiniment reconnaissante, Runner.Ton intérêt pour ma poésie est d'autant plus gratifiante qu'il émane d'un poète de talent.Quand à cette jeune Manon, sa plume d'oisillon est promise à de belles rimes.Bien à toi,                                         Alice.

Jeannot 12/12/2007 21:51

Salut à toi, AliceJe partage tous les com que j'ai lus.  Cette photo qui accompagne ton magnifique texte me fait penser à une chanson de Bourvil, Les souvenirs d'école (ou Bonjour Maître d'école),  que j'aime beaucoup. J'espère que tu te portes à merveille et que tu vas bien pour toi, dans le meilleur des mondes (lol).Bises à toi, fille de plein sud.

Alice HUGO 13/12/2007 01:24

Coucou, Jeannot.Je ne connais pas cette chanson, mais je vais aller la chercher...je ne sais pas encore où ! ( risettes buissonnières !!!)Garde la forme, Grand Nordiste, et attrape ce baiser volant,                             Alice.

aimee 12/12/2007 20:47

Ces rèveries d'enfant,ne t'on certe pas abandonné,pour notre plus grand plaisir.Douce Alice,comment ne peut on pas t'aimer?Je suis éblouie par tant de grace verbale.De doux baisers ma douce.............Amie?Aimée aimée

Alice HUGO 13/12/2007 01:19

Et comment ne pas être ton amie, vaillante et généreuse Aimée ?...Je t'envoie des baisers de diamant...qui ne rayent pas les carreaux !              Alice.

~~ Kri ~~ 12/12/2007 20:09

Oh comme j'aime cette douce invitation à la rêverie!

Alice HUGO 13/12/2007 01:12

Et comme c'est joliment dit, Elfe Kri !                              Alice.

joel 12/12/2007 15:38

Continue à regarder par la fenêtre et fais nous partager tes découvertes, comme tu l'exprimes si bien dans ce joli poême.A bientôt ma chère Alice.Joël.

Alice HUGO 13/12/2007 01:11

Mince ! Tu ne m'as pas précisé laquelle ( de fenêtre ) et j'en ai 18 chez moi. Comment je fais ?!!! ( rires transparents !!!)Coucou , Joël, du " fénestrou " pigeonnant,                            Alice.

JA 11/12/2007 19:10

En regardant par la fenêtre aujourd'hui, j'ai vu dans le ciel une grosse boule jaune, qui éblouit et qui émet de la chaleur ... Est-ce un OVNI d'après toi ?

Alice HUGO 12/12/2007 11:49

...Ou un clin d'oeil d ' Hélios ?!!!Un baiser resplendissant pout toi, Ja.                                      Alice.

ghislain 11/12/2007 16:59

Alice, on cesse de rêvasser ! et on file au tableau !!! Combien font trois nuages, un soleil, trente plumes de condor et quinze d'albatros, ceci additioné à beaucoup de charme ?!!     Ghislain

Alice HUGO 12/12/2007 11:47

Euh...Je pose mon nuage... et je retiens un plumetis volant... ça fait...Des ribambelles de baisers !  Au carré !!!                       Alice.

Michel 11/12/2007 14:57

Bonjour AlicePeut tu me donner ton adresse que je puisse regarder par ta fenêtre, ça m'interesse ! Rrêve de plaisanterie, c'est superbe.Bisous Amitiés                                                        Michel

Alice HUGO 11/12/2007 15:21

Mon adresse ?Pas de problème, Michel : 3ème Planète après le Soleil !!!Je te donne un gros baiser pour deux... Zut ! il s'est déjà envolé par la fenêtre ! Il arrive !!!Avec mes plus cordiales pensées,                                                Alice.

Jonavin 11/12/2007 11:52

Hum...Laurent l'Abscons a sans doute voulu dire que les fenêtres ne sont jamais assez grandes pour laisser passer l'arc-en-ciel de nos enfants rêveurs. Je trouve ses commentaires décalés, très touchants. J'ai les mêmes sur mon blog. Pour le reste, à cette invitation à l'imaginaire et au "quotidien banni", je dis bravo...Cordialement, Jonavin.

Alice HUGO 11/12/2007 15:15

Tranquille, Jonavin !Ces petits ergotages - entre Laurent et moi - n'ont aucun fond acrimonieux. De part et d'autre.Ils n'ont rien pour me déplaire, en fait, car - comme toi - j'en apprécie leur ton poétiquement halluciné et/ou pertinent. J'y suis également sensible.Je les lis aussi chez toi,  chaque fois que je viens me nourrir à  tes splendides nouvelles...Et, OUI : sans pour autant perdre le sens des réalités, prenons des vols au long cours pour le Pays de l' Imaginaire, et ramenons de ces voyages des images propices à faire rêver...Bien à toi,                                          Alice.

laurent 10/12/2007 23:18

L'Echarpe d'Iris de leurs rêves toutes les mamans le veulent à leurs enfants...Bonsoir Alice

Alice HUGO 11/12/2007 08:00

Ouh, que c'est ambigü ce que tu dis là, Laurent !Les enfants doivent faire leurs propres rêves; en aucun cas assouvir ceux de leurs parents.Bonjour, et bon réveil !                                 Alice.

Rejane 10/12/2007 22:23

Qu'elle soit de condor ou de tout autre volatile, ta plume te fait faire de bien jolis voyages, douce Alice. Tu m'emmènes ?? ;)

Alice HUGO 11/12/2007 07:49

Allez, grimpe !Allons semer sur le Monde nos alexandrins de Paix, d'Amour ...et d'humour !Et prends une petite laine : il fait froid, la haut !!!                             Alice.

dgidgi :0040: 10/12/2007 17:24

       J'aime cette façon d'exprimer nos reveries d'enfant ***  Biz   *** DGIDGI  ***anti_bug_fck

Alice HUGO 11/12/2007 07:27

Pourquoi " d'enfant ", Dgi-Dgi ? Je continue de regarder par la fenêtre...Pas toi ?Un baiser sur un nuage,                     Alice.

laurent 10/12/2007 14:38

Est-ce l'écriture violette, les belles lettres, l'odeur de l'encrier en faïence  qui te destinait à l'enseignement  ou est-ce un autre support ?Quoique au pays du parme, as tu été sensible au ciel d'iris de Frédéric Mistral ?Bonne après-midi Alice la Félibresse.

Alice HUGO 11/12/2007 07:19

Sont-ce les effluves de ton encre absinthée qui te montent à la tête ?Bonne journée, Laurent-l' Abscons,                                                                    Alice.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -