Coups de coeur

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES ANCIENS

 

 

 

 
A PETER PAN

(suivez le lien)

 
A vous... Poétesse

(suivez le lien)

 

LIVRES ANCIENS

   



 
22 février 2007 4 22 /02 /février /2007 15:00

Poème sollicité via le manuscrit "contactez-moi" :
"Bonjour Je voudrais vous demander un grand service un poeme pour une rupture je ne sais pas comment faire comprendre a mon ami que je me suis rendue compte que finalement nous ne sommes pas fais l'un pour l'autre et que de se revoir ne le ferait que souffrir d'avantage, car il s'accroche et j'aimerais apaiser ces soufrances. Je vous en suis trés reconnaissante merci et félicitations pour votre blog il est maguique et bonne continuation je vous suis a chaque nouvel article. Bisous amical. "

 

OUBLIE-MOI

 

Quand je t'ai rencontré, j'ai cru que c'était Toi.
Mon coeur était sincère et en nous avait foi,
Il conjuguait le verbe aimer à tous les temps,
Il n'avait pour saison qu'un éternel printemps.

Puis les jours ont passé et avec eux mes rêves.
Les fleurs de la passion ont asséché leurs sèves ;
Mes yeux se sont ouverts sur une plaine aride,
Au fond de ton regard je n'ai vu que du vide.

Peu à peu sous ta main mon corps n'a plus vibré.
Mes sens se sont éteints, mon désir, a sombré ;
Tout ce qu'en toi j'aimais m'a paru dérisoire,
Nos vies se fourvoyaient dans un rêve illusoire.

Je sais en quels tourments ma décision te place.
Ma tristesse est profonde et mon remords tenace.
Mais il te faut chasser toute idée de retour,   
Et convaincre ton coeur que mort est notre amour.

Pardonne à ma raison si ce n'est à mon âme.
Le Destin a parfois une nature infâme.
Et puisqu'il nous défait de nos liens amoureux,
Chacun sur son chemin, essayons d'être heureux
.

  Separation - Edward MUNCH 1894

commentaires

Marz 06/07/2012 10:44

Bonjour,
j'ai bcp aimé se poeme qui m'a bien été utile ...
J'ai trouvé dans ce texte les mots que je n'arrivais moi meme pas à mettre en forme ,
alors un grand merci ! et surtout un grand bravo !!!

La fée clochette 04/05/2008 15:08

En tout cas moi je ne t'oublie pas...  =) Tous ces poèmes, c'est du vécu ???BisousLa Fée Clochette

Alice HUGO 04/05/2008 18:47


Certains sont  "personnels", issus de mon imagination ...
D'autres me sont demandés  via " Le Manuscrit " et  j'essaie de répondre au plu près à l'attente des solliciteurs...
Je ne t'oublie pas non plus, Petite Fée.


ja 11/10/2007 18:28

Encore un poème que du devais remettre à l'honneur. Tout est finesse ... et tout est dit. Bravo ET BISES

Alice HUGO 12/10/2007 17:29

Je vais voir ça avec mon Agent  ( hihihihi !)Merci et tout plein de bisous,                                       Alice.

JA 06/06/2007 18:58

Bonjour Alice,Ecrire pour les autres, traduire leurs pensées, leurs sentiments, reflète bien ta nature généreuse. Mais dis-moi : les gens qui te sollicitent - comme ici cette femme qui ne voulait plus vivre avec son compagnon - viennent-ils te dire ce qu'ils ont pensé de ton poème ? Je suppose que le silence d'un certain nombre de personnes - ingrates, il n'y a pas d'autre mot - doit être très frustrant au regard de ton "don" et du mal que tu te donnes vraisemblablement (malgré l'apparente facilité que tu sembles avoir).Bises

Alice HUGO 06/06/2007 22:18

Comme tu parles vrai, Ja !Il m'arrive, c'est vrai, de concevoir de la déception face à " l'oubli " de certains solliciteurs. Parfois même une velléité de colère. Mais - ainsi que tu as la gentillesse de le souligner - ma " nature généreuse " reprend très vite le dessus !Et puis,  les "solliciteurs " des Poèmes de "Poétesse Publique ", qui me content leur bonheur d'avoir reconnu leur sentiment dans mes strophes , sont pour moi la plus belle récompense !Merci de ton intérêt et de la pertinence de ton message.Bien affectueusement à toi,                                                                        Alice.

Pauley 27/03/2007 20:37

J'ai dû mal m'exprimer excuse-moi, Ghis à mis le poème qu'il a fait "pour toi" sur son blog et non le tien, j'espère avoir éclairé ainsi ta lanterne ma chère Alice. Gros bisous et à très vite.

Pauley 26/03/2007 14:40

Ma chère Alice,
Curieusement j'étais venue lire le texte de Ghis sous ton poème comme tu me l'avais conseillé et puis j'ai été encore une fois heureuse de le lire, parce que je l'ai lu sur son blog dernièrement, Ghis te décrit exactement comme tu es chère Alice, heureuse de revenir après un week-end chargé...
Gros bisous poétesse excellentissime et à très vite.

Alice HUGO 26/03/2007 18:51

Ah bon ! ?Ghislain Hammer a mis mon poème sur son blog ?Mais où donc est-ce ? Je n'ai rien vu !Eclaire ma lanterne, petit Ecureuil !Plein de baisers-noisettes,                       Alice.

Marilor:0125: 26/02/2007 19:54

coucou!! erci de m'avoir ajouté à tes liens!! je vais faire de même!! bizz=)

Alice HUGO 27/02/2007 11:08

"erci" aussi (rires !!!)Fais de beaux rêves,                   Alice.

Sissipaillette 25/02/2007 22:28

Et bien j'espère que la séparation de ces deux êtres sera aussi douce que les mots que tu leur offres ma chère Alice.
Toujours aussi agréable les visites chez toi, merci de ta fidélité au Jardin.
Je t'embrasse tout plein

Alice HUGO 25/02/2007 22:53

Moi aussi et je te souhaite une bonne nuit,                      Alice.

aimée 25/02/2007 19:47

Toujours aussi bien écris,
Mème une séparation,vécue avec de tels mots,n'appelle-t-on  pas cela de la nostalgie,des jours heureux?
Bises ma chère Alice,et merçi pour tes textes,courts,mais écris avec tant de sensibilité,sur mon blog.

annak.over-blog.com 25/02/2007 17:09

Alice :) c'est très joli...comme d'habitude :)PS1 : "désiroire" : lapsus ? un mélange de désir et de mouroir :DPS2 : Poème bien reçu. merci :)Bon dimanche.

Alice HUGO 25/02/2007 23:18

Anna, dorénavant je t'appellerai  : Anna-Oeil-de-Lynx  !!!Tu es la seule à avoir remarqué l'inversion  ! Et quel humour !!!   Mercoup ( rires !!!)Bon début de semaine,                    Alice.
 

Jeannot 25/02/2007 16:52

Salut à toi, Alice
    Ton texte est d'une extrême justesse. Si bien que je me demande d'où tu puisses ton inspiration ? 
   Alors, dis-moi tout.
   Au fait, je ne t'ai pas oubliée, j'étais peu présent dans la blogosphère, Ce week-end. En effet, ma famille de Paris est passée nous voir. Je te dois un courriel, je le sais.
 J'espère que tu es au mieux de ta forme.
 Bises à toi, fille de plein sud. Et à très bientôt.
Jeannot
 

joel 24/02/2007 21:58

J'éspere que cet ami comprendra mieux cette rupture en lisant ce poême magnifique.
Bises et bon week-end

Alice HUGO 25/02/2007 09:54

Et surtout, qu'il cessera d'espérer et par là-même, de souffrir.Bon dimanche,                                      Alice.

Pauley 24/02/2007 21:55

Encore une fois je suis éblouie par ton talent...
Reçois toute mon affection Alice
Gros bisous et à très vite.

Alice HUGO 25/02/2007 09:57

Et moi, illuminée par ton amitié, Pauley.Un bon dimanche à toi. Prépare le petit déj., j'arrive ... sur ton blog !!!                        Alice.

vitany 24/02/2007 21:06

non non et non je ne veut pas t'oublier
demain resultat de notre petit histoire merci de ta participation
gros bizous moussaillon

Alice HUGO 25/02/2007 10:06

M'oublier ?!?!!!Je suis le lierre de ton mât : indéracinable !!!Moussaillon au rapport, Capitaine : je viens voir ce que tu as pu tirer de nos délires !Un baiser collant,             Alice.

Hammer 24/02/2007 19:44

Alice! c'est encore ghislain, là je vais festoyer entre potos ! ECRITOIRE !
Je pense à toi , cette soirée te sera dédiée. Parce que tu le mérites bien plus de nombres reines sur de fastes royaumes ! Et à la prochaine, tu me tutoieras ! merci ! c'est mieux !
Ghislain qui n'a jamais su jongler ! lol !

Alice HUGO 25/02/2007 10:10

Trouvez-moi des ailes ! Une fusée ! Une queue de comète !J'arrive !!!Passe un agréable Dimanche,                     Alice.

Yannick 24/02/2007 18:08

Slt Alice,  C'est un très beau poème et c'est vrai que parfois une séparation douce est nécessaire en le faisant comprendre que l'espoir ne sert pas à grand chose. Bon We, Yannick

Alice HUGO 24/02/2007 18:27

Tu es délicat, c'est appréciable, Yannick .Un bon week end à toi aussi,                              Alice.

:0037: Fred :0051: 24/02/2007 15:10

Alice,Rarement (voire jamais) lu de texte de séparation aussi romantique et doux. C'est parfait pour se quitter même si on y ressent toujours une pointe d'attachement amoureux.Au plaisir, @mi K'lment

Alice HUGO 24/02/2007 18:32

Le plaisir est pour moi, Jongleur de mots !Le plaisir de te lire ici, dans ce compliment qui fait rougir mes joues ; et celui de venir visiter ton Cirque poétique.                    Alice.

Réjane 23/02/2007 21:49

Belle écriture, pour une triste mission. Bravo pour l'exploit, c'est vraiment difficile de se mettre dans la peau de quelqu'un d'autre.http://forums.poesieland.net

genfi 23/02/2007 12:05

L'envie d'une passion n'est pas vraiment de l'amour
L'envie d'aimer et être aimé ne suffit pas toujours...

elle ... 23/02/2007 11:50

des mots qui sont si justes par rapports aux sentiments déchus ...
rassure toi mon ange s'occupe à merveille de moi ....et moi de lui ..lol !
bisouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuussssssssssssssssssss

Lynette::0038: 23/02/2007 07:38

bien écrit!PS oui, toutes les photos sont de moi....

aimée 22/02/2007 23:28


Dans n'importe quelle situation,avec tes poemes,tu trouves
toujours les justes mots.Bonne nuit Alice,ma poetesse.Bises.Aimée

AL 22/02/2007 22:23

Cool! Très bien écrit, je pense qu'elle va être ravie de lire ces lignes!Je remarque que tu arrives assez fastochement à te mettre dans telle ou telle situation, bravo pour la justesse des mots et les sentiments exprimés de très belle manière!Je t'envoie un rôôôôôôs soleil  tite Alice!Bises :-)

Marilor:0125: 22/02/2007 19:18

ralala, c'est triste mais c'est bien écrit.bizz=)

Bigou 22/02/2007 15:39

Je ne sais quoi dire devant tant de justesse ! pas comme toi ....je n' ai pas les mots .

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -