Coups de coeur

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES ANCIENS

 

 

 

 
A PETER PAN

(suivez le lien)

 
A vous... Poétesse

(suivez le lien)

 

LIVRES ANCIENS

   



 
23 novembre 2006 4 23 /11 /novembre /2006 13:16
Dans le style de LA FONTAINE : Un ado perturbé par le départ de sa mère et délaissé par un père déprimé, se réolte et commet un larcin.

LA REVOLTE DE PETIT RENARDEAU

loup_006.gifSieur Renard s'étiolait au fond de sa tanière,
Dame Renarde ayant déserté le logisrenard_006.gif
Après que Maître Loup, de brillante manière,
Un avenir doré lui eût dûment promis.
L'animal affichait tantôt désespérance,
Tantôt grande colère, et il en résulta
Que Petit Renardeau, pris de belligérance,
Commit un vil méfait que, contrit, il conta :

« Une nuit, réveillé par les sourds hurlements

Que mon père poussait en pleurant sous la lune,
J'écumais de subir les injustes tourments
En lesquels me plaçait sa cruelle infortune.
De rage, faisant fi de morale et d'honneur,
Je quittai le terrier et rôdai d'aventure
Quand Messire Chacal, infâme embobineur,
M'offrit une équipée, prétendue sinécure
Où mon exaltation me poussa par mégarde.
Je n'étais point instruit, étranger à son clan,
Que le traître embusqué, sous prétexte de garde,
Dès l'alerte donnée me laisserait en plan.
Cependant, j'approchais du divin poulailler
Où je savais trouver cocottes à mon goût.
Etouffant la morale et sans plus pinailler,
Je salivais déjà à mon futur ragoût.
Las ! ma ruse échoua, je n'étais pas de taille !
Je manquais de pratique et après tout, tant mieux !

volaille_135.gifEt je me fis serrer, pincer, prendre en tenaille
Par deux poulets brutaux passablement furieux.
Ma fuite s'acheva -et je n'en suis pas fier -
Quand, sous les coups de bec dignes d'une estocade,
Les matons vigilants, certes pas nés d'hier,
Me coincèrent au fond du panier à salade ».

L'affaire fit grand bruit dans toute la campagne,
Les ragots enflammés étaient de circonstance.
D'aucuns revendiquaient la fessée ou le bagne
Mais la majorité prônait la tolérance.

"Quoi ! Petit Renardeau, d'habitude si sage,
De la cage-prison les barreaux a frôlé ?
Ah ! Renarde infidèle, haro sur le ravage !
Son cri touchera-t-il ton coeur interpellé ? "

rapace_002.gifInformée du délit par Demoiselle Buse,renard_007.gif
Dame Renarde alors recouvra la raison
Et s'en vint illico, repentante et confuse,
Refaire sa litière en sa chère maison.
Renardeau s'en tira en évitant le pire.
Lors, dans le gîte uni l'on retint la leçon,
Et après que chacun ait eu son mot à dire,
L'histoire s'acheva de plaisante façon.

 

MORALITE :

Sans vouloir vous priver de votre libre arbitre,
Ni décider pour vous ce qui est bien ou mal,
Communiquez toujours et, quel qu'en soit le titre,
Donnez à vos discours un refrain familial.

alice hugo

commentaires

abeilles50 25/10/2008 11:11

Fort bien écrit ! Bravo... Tu m'a replongé dans les fables de La Fontaine ! Imagination débordante, talent incontestable ! Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Alice HUGO 26/10/2008 18:11


Waouh ! Me voilà toute rouge de confusion !!!

Merci beaucoup.


domi 09/05/2008 20:16

Je suis venue lire quelques uns de textes que je ne connais pas et j'aime beaucou celui-ci, jolie moralité et très beau texte je repasserai te lire pour découvrir tes autres écrits  bisous et bonne soirée

Alice HUGO 13/05/2008 16:24


Une petite Fable " à la manière d'aujourd'hui ", pourrait-on dire.
Viens aussi souvent que tu veux, Domi, tu es la bienvenue ici.


Diane 16/12/2007 16:05

Ma promenade dominicale m’a entraînée dans tes poèmes. Un vrai régal. Bon week-end Poétesse Publique.

Alice HUGO 17/12/2007 10:58

Merci, Diane.Tu as mangé du poulet rôti, ce week end ?!!!                      Alice.

dgidgi 27/09/2007 09:29

 Je suis vraiment ravie de venir lire tts les jours chez toi!! à chaque fois le café est froid de ma faute quand je lis j'oublie tout  !!!    ~~Biz~~  D'gi-D'gi 

Alice HUGO 27/09/2007 11:03

voilà une bouteille thermos pour te permettre de continuer ta lecture Je viens de te mettre dans mes liens Bonjour et excellente journée.                                                                                     Alice

Hammer 24/03/2007 13:32

Tu me bluff Alice, c'est génial ! Ne me dis pas que tu n'as pas de talent, sinon.......

Alice HUGO 26/03/2007 19:20

Sinon quoi ?Tu vas me faire embarquer dans le panier à salades ?!!! (rires !!!)Merci , Ghisalin. Venant de toi, évidemment...                Alice.

Bettina 25/02/2007 22:33

Bonsoir Alice Hugo,
J'ai beaucoup aimé cette fable poétique. Je la trouve plaisante et très bien écrite. Merci pour cette agréable lecture.
Bien amicalement.
Bettina

DIANE 05/02/2007 13:30

Je me balade dans tes poèmes : et je dois l'avouer, j'aime beaucoup cette fable... Peut-être parce qu'elle plaît beaucoup aussi à mes petits enfants ? ....Conserves ta fraîcheur. C'est un aspect de toi qui fait ton charme et donne à tes oeuvres ce goût désuet mais pourtant si actuel dans les sujets abordés et la façon dont tu les traduis avec tes alexandrins !!!.Passe une bonne semaine.

sinagua 21/01/2007 13:41

Quel bonheur de voir que les fables ont encore un "public". J'en suis ravie et je m'en vais porter la nouvelle tout autour du monde. .

Symphonie 20/01/2007 21:55

eh bien dis moi, quelle imagination!! sublime, magnifique, drôle, , elle a tout pour plaire cette reprise de la fable de la fontaine...Merci de nous redonner le gout de cette fable .Amusant de voir que nous avons eu la même idée de remixe! les grands esprits....j'adore ton blog, tes poésies, tout son contenu. Bisou . symphonie

JADE 26/12/2006 15:39

Je n'ai pas encore appris les fables de La Fontaine mais j'aime beaucoup ta fable.

sinagua 10/12/2006 17:24

je reviens sur ton blog et je constate que ton petit renardeau n'a toujours pas retenu l'attention. Peut-être devrais-tu le remettre en ligne dans quelque temps. C'était peut-être un peu trop tôt.
bises

Alice HUGO 10/12/2006 17:55

Sniff !!! La Fontaine ... ne coule plus !!! AH AH !         Alice.

Sinagua 30/11/2006 10:27

Surprenant ! et tellement décalé !!!. Ce genre de poésie ne fait plus recette et c'est dommage. Le poème me plait tellement que je l'envoie à ma belle-fille qui est prof d'école. Peut-être l'intéressera-t-il ?

Alice HUGO 02/12/2006 15:01

Tu sembles avoir raison: cette fable ne fait pas recette !!! Je suis déçue, WHOIIIN !!! Pourtant, elle traite d'un sujet actuel : le manque de communication parents-enfants et l'absolue nécessité du dialogue. J'aurais dû la faire en RAP ! Merci de ta visite.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -