Coups de coeur

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES ANCIENS

 

 

 

 
A PETER PAN

(suivez le lien)

 
A vous... Poétesse

(suivez le lien)

 

LIVRES ANCIENS

   



 
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 18:00

Défi POESIELAND.
Thème : La Fragilité.
Style ; Rondel.
 

LA FRAGILITE DES PROMESSES
la-fragilite-des-promesses.gif

 

Je n'ai que faire des promesses
Que fragilisent les saisons,
Et vos beaux discours, vos caresses,
Ne sont pour moi que vils poisons.

Ah ! prenez garde que vos fesses
Ne goûtent au feu des tisons !
Je n'ai que faire des promesses
Que fragilisent les saisons.

N'espèrez plus en mes faiblesses
Que vous sublimez de visons.
Vos serments sont des forteresses !
Moi qui déteste les prisons,
Je n'ai que faire des promesses.

 

 

commentaires

Danyel Camoin 23/03/2010 01:01


Je ne ferai pas de promesse
Et n'ouvrirai pas ma maison;
Comme à la Diane chasseresse
Je vénèrerai la toison.

Ô divine pécheresse,
Je rapprocherai l'horizon.
Je ne ferai pas de promesse
Et n'ouvrirai pas ma maison.

Je sais que ma grande faiblesse
C'est de rallumer un tison
Mais sur la vague enchanteresse,
Au tremblement de ma raison,
Je ne ferai pas de promesse.


Alice HUGO 26/03/2010 17:56


Quel magnifique écho ! Merci infiniment, Danyel Camoin, fabuleux fabuliste et Poète lyrique !


christine 13/10/2009 20:53


Après certains commentaires, on a presque envie de partir sur la pointe des pieds pour ne pas déranger...Bonne soirée !


n 14/10/2009 13:16



Personne ne dérange, ici.
Reviens, Christine : en pantoufle de vair ou en gros sabots, tu es la bienvenue !
Bonne journée à toi.



laurent 11/10/2009 00:27


Un film à revoir, "Monsieur Ripois" avec le subime Gérard Philippe


Alice HUGO 13/10/2009 20:07


Tu as de belles références, Laurent-l'éclectique.
Estourbis tous les deux, à la merci de celle qu'ils ont baffouée. Et toc !


Tu es Curieux... ICI Surprise............................... 08/10/2009 12:54


Tes poeme sont d'un extermes sagesse ..
Ils nous font rever...
Bravo...
Lorent


Alice HUGO 08/10/2009 22:50


Merci beaucoup, Lorent. ( bien que je ne crois pas qu'il soit sage d'en venir aux mains, quel que soit le problème...)


Pierre 07/10/2009 16:42


Bonjour Alice !
Quand on lit tes poèmes il est normal que l'on soit un tantinet rêveurs par la suite tant tu varies les talents selon l'humeur du jour et pour cela nous en restons pantois. Depuis longtemps déjà -
et c'est très bien - tes vers sont encensés par les amis qui viennent s'abreuver à ta source féconde. Moi, je n'irai plus te dire que tu es la meilleure et que ta facilité d'écriture me déconcerte.
Non, j'en ai assez de te dérouler le tapis rouge et de dresser le podium. Je te dirai simplement ceci : "Quand je te lis, que ce soit tes textes poétiques ou tes réponses aux commentaires, je suis
tellement abasourdi par ton sens de l'humour et de ta répartie que j'ai l'impression que mon cerveau n'est qu'un infâme blog de glaise en pétrissage oublié du Créateur universel". Venant de la part
d'un athée il fallait le dire ! Je t'embrasse. Pierre.


Alice HUGO 08/10/2009 22:47


Pierre,
que répondre à cela si ce n'est : merci. Merci de ton intérêt pour mes Poèmes. Merci pour ta bienveillance. Merci d'accorder du crédit à mes bavardages " commentés ", tant il est vrai que -
dans mes Pages ou sur les Blogs que je visite - j'attache moi-même autant d'attention au ressenti des Lecteurs qu'à l' Oeuvre présentée.
Et, sans flagornerie aucune, permets-moi de te dire que la bonne humeur et la générosité de tes propos -poétiques ou discursifs - sont sans conteste d'une hauteur estimable. Et estimée.
Si tes neurones sont pétris dans l'argile, il ne peut en jaillir que le plus resplendissant des vases où fleurissent tes pensées.

Reçois mon plus cordial baiser.


Aimée 07/10/2009 14:02


Passe une bonne semaine,mon admirable poetesse.
Baisers per millier.Aimée


Alice HUGO 08/10/2009 20:49


Pour toi aussi, aimée Aimée.
Je suis débordée, mais chacun de ceux qui me sont chers sont une pensée dans le jardin de mon coeur...

Je t'embrasse très fort et te souhaite un prompt rétablissement, ma courageuse.


dgi:0040:dgi :0040: 07/10/2009 10:29


merci mon Alice d'amour, pour le gentil com que tu as laissé,
je retrouve mon pc presque intact, heureusement ce que tu sais n'a pas été perdu !!!!
gros bisous ** dgidgi


Alice HUGO 08/10/2009 20:43


Ouf ! tu l'as échappé belle !!! Ce qui augure un avenir radieux, n'est-ce pas ?...

Big bisous too.


vitany 07/10/2009 08:50


passe un bon mercredi moussaillon gros bisous


Alice HUGO 08/10/2009 20:40



Ah ! le roulis de ton bateau me manque, Capitaine. Prépare-moi une cabine !!!
Plein de bisous pour toi.



fotoyan 05/10/2009 06:30


J'aime beaucoup ce poème. Gros bisous de Paris


Alice HUGO 05/10/2009 15:58



Pfff !!! Toujours les mêmes qui se paient du bon temps ! " Capitalistes ", va !
M'en fiche : moi, j'ai un grillon qui chante sous ma fenêtre, Na !!!!

(je viendrai - quand même - voir tes photos !)



Réjane 04/10/2009 21:39


La forme est belle, mais le fond l'est aussi, tu as raison Alice, il ne faut surtout pas se contenter de promesses. Pour ce qui est de la rime, Brassens avait fait rimer les siennes avec confesse,
alors, pourquoi pas avec promesses ;)


Alice HUGO 05/10/2009 15:52


Faire rimer "fesses" avec  "promesses"... Houla ! ça devient un tantinet coquin, Dame Réjane !
En tout cas, ceux qui ne tiennent pas les secondes sont prévenus de garer les premières !!!


vitany 04/10/2009 12:05


gros bisous moussaillon passe un bon dimanche


Alice HUGO 05/10/2009 15:47


Bon, alors : le bon dimanche, c'est fait ; le gros bisou, c'est pris... Pont en ordre, Capitaine ! Moussaillon au rapport, la bise au bout des lèvres.


dgi:0040:dgi :0040: 02/10/2009 21:38


presque une colère, que dis-je une révolte.
comme toi, je n'aime pas les promesses en l'air .
Mon coeur souffre encore de certaines promesses.

encore grand merci Alice!!!! tu sais "" koi""
gros bisous et bon WE ** dgidgi ""


Alice HUGO 05/10/2009 15:44



Plus qu'une révolte : une révolution !
Mais tout ceci, en fait, est de la fiction !!!

(nul besoin de "merci". Merci pour quoi, d'ailleurs ?.....)

Bonne semaine à toi, Plaisancière.



Aimée 02/10/2009 18:56


J'aime beaucoup,
Il y en a qui devrait faire attention a leur postérieur...Mais,je plaisante.....
Des bisous,plein de pansements,ou des pansements,pleins de bisous ??? En tout cas,pour toi,ce sera une myriade d'étoiles,Aimée,un peu faiblarde.


Alice HUGO 05/10/2009 15:37


Ah ! tu veux me faire voir 36 chandelles, chère Aimée !!! Mais moi, mes promesses je les tiens !

Prends soin de toi , ma courageuse.
Un cordial baiser pour toi.


Danielle 01/10/2009 19:07


Bonsoir ma chère Alice, le rondel est un exervice complexe, mais tu ne recules pas devant la difficulté et ça donne, comme toujours sous ta plume, un très beau résultat. J'aime beaucoup, bravo !
Gros bisous à toi. Danielle


Alice HUGO 01/10/2009 23:10



Tu es adorable, comme toujours, chère Danielle.
Merci et plein de solides bisous.



Stellamaris 01/10/2009 12:54


J'aime énormément ! Bises.


Alice HUGO 01/10/2009 23:06


Merci infiniment !
Bises too.


ghislain Hammer 01/10/2009 08:57


Un rondel qui promet !
A part ça, je sens que ce poème se place sur la défensive. Mais c'est connu, défendre est la meilleure attaque.
Quant aux fesses de Messieurs, ça va chauffer !

Un bon moment de lecture. Er je préfère largement ce style (qui met du miel sur un chrysanthème) à tes vers libres qui me sont hermétiques. Et puis le classique, ça a de la gueule tout de même,
surtout quand s'est maîtrisé comme ici.


Alice HUGO 01/10/2009 23:05



Merci, Poète HAMMER.  Je préfère le Classique, moi aussi. Et j'adore la Fiction. Quoique...



laurent 30/09/2009 23:52


Les beaux bars et les bars beaux tel et l'adage.


Alice HUGO 01/10/2009 23:00



Vouiiiii.... J'espère que - en ce qui te concerne - tu n'as pas fait les bars parallèles, Laurent-le-Sentencieux !!!

( tu n'es pas fâché, dis ? Tu reviendras, hein ?)



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -