Coups de coeur

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES ANCIENS

 

 

 

 
A PETER PAN

(suivez le lien)

 
A vous... Poétesse

(suivez le lien)

 

LIVRES ANCIENS

   



 
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 19:27

Je dédie ce Poème à tous les Amoureux du Monde...qui ne se sont pas encore déclarés !

(Précision : j'ai écrit ce Poème de manière à ce qu'il puisse être "interprété" aussi bien au masculin qu'au féminin. De même - pour ceux et celles que le vouvoiement gènerait - il est possible de remplacer le " vous " par le " tu " sans que cela modifie le rythme ni le mètre du Poème.)

Suivra un second Poème, étroitement lié ( n'est-ce pas...!) à la Saint Valentin.

 

" Et je ne veux qu'une faveur :

Celle d'enrubanner les Cœurs. "



 

ME  DIREZ-VOUS  DEMAIN
 
 Madrigal *




Me direz-vous demain ce que mon cœur espère ?
Ferez-vous frissonner ma peau qui s'exaspère
D' écumer vos baisers aux vagues de l 'émoi ?

Je me languis de vous à chacune seconde,
De vos yeux où je lis la troublante faconde
Qui dit, plus que les mots, votre désir de moi.

Laissez parler le feu qui consume votre âme !
Il détient les vertus d'un éloquent sésame,
Et des trésors d'amour vous attendent chez-moi ...

 

 

* Madrigal : pièce de poésie renfermant, en un petit nombre de Vers, une pensée ingénieuse et galante.

commentaires

Doucet michel 15/06/2014 11:43

Bonjour à vous Alice, j'espère que vous allez bien...M'autorisez-vous à éditer sur le site géré, en autres, par Stellamaris "POESIS"
votre madrigal 'me direz-vous demain' et mon écho...dans l'attente de vous lire recevez, chère Alice, mes amitiés poétiques... bonne continuation,
bien à vous,
Michel Doucet.

michel doucet 24/11/2011 18:51

Bonsoir à vous Alice,
voilà je suis de nouveau visible sur Flicker
voir à : galerie LeVoyageur35

bien à vous en poésie, belle soirée,
Michel Doucet.

Alice HUGO 25/11/2011 13:20



C'est noté, Poète. Avec votre accord, vous figurerez en bonne place dans la Rubrique "Galerie des Tableaux qui me sont chers".


Avec mes poétiques et cordiales pensées.



michel doucet 21/11/2011 11:48

Ma plume est un instant mais la vôtre est la vie !
La mienne éclaire un peu mais la vôtre irradie !
J'écris mais parle peu...votre voix chante au vent
Et votre poésie est un soleil levant...

Bien à vous chère Alice,
Michel Doucet.

michel doucet 16/11/2011 11:07


Las ! Le temps a filé déclinant mon cortège,
Je ne suis qu'un vieil homme aux longs cheveux de neige
Qui ne puis, tout au plus, que vous baiser la main...

J'ai bien trop dépensé, prenant tout à mon aise ;
Tous ces lustres passés et dont le poids me pèse...
Ce que ne peux tenir je remets à demain...

Ô vous si belle aurore et qui fûtes ma flamme,
Mon feu de tant brûler a consumé mon âme...
Je ne peux vous aimer qu'au bas du parchemin !

bien à vous en poésie, amitiés Alice,
Michel Doucet.


Alice HUGO 20/11/2011 22:39



Vous allez finir par me donner des complexes, Poète ! Mon Madrigal s'illumine dans la flamboyance du vôtre. Je m'incline, avec autant de respect que d'admiration.


Et je vous dis : Merci.



Peter Pan 31/03/2009 21:40

Décidément tu parles de l'amour avec une telle aisance, c'est déconcertant...

Bisous...

Peter Pan...

Alice HUGO 02/04/2009 20:41


Peut-être parce que mon coeur en est si empli, qu'il déborde dans l'encrier ...?

Un cordial baiser.


Pauley 19/02/2009 22:39

Je pense que lorsque j'irai me coucher je me sentirai encore plus amoureuse... Je le suis déjà beaucoup comme tu sais. Gros bisous et à très vite.

Alice HUGO 22/02/2009 20:00


Le bonheur des autres fait le mien !

Plein de bisous, petit Ecureuil.


patrick 17/02/2009 22:56

je ne connait de l amour que celui que je donne,crois tu vraiment alice que j en aurais un jour ,parfois mon coeur me dit il faut que tu abandonne,mais la raison l emporte et là j attend mon tour.alice tu es une amie et moi j adore ce que tu ecrit!

Alice HUGO 18/02/2009 19:32



As-tu peur que je ne comprenne pas, que tu me le dis deux fois, Patrick ? Pfff !  

Merci encore ! 



patrick 17/02/2009 22:56

je ne connait de l amour que celui que je donne,crois tu vraiment alice que j en aurais un jour ,parfois mon coeur me dit il faut que tu abandonne,mais la raison l emporte et là j attend mon tour.alice tu es une amie et moi j adore ce que tu ecrit!

Alice HUGO 18/02/2009 19:20


Waouh ! Je ne te connaissais pas ces talents de Poète, Patrick ! Bravo !!!

Quant à ta question : oui, tu en recevras en retour, bientôt ; et non, tu ne dois pas désespérer. Foi de gentille Sorcière !!!

Merci pour ton compliment, et mes plus cordiales pensées.


Réjane 13/02/2009 21:52

Ah l'attente, et l'espoir, on dit qu'il fait vivre, et c'est sans doute vrai, alors demain ... demain ... on verra bien :)Une belle douceur dans tes mots Alice, une invitation qu'il ne saurait refuser.

Alice HUGO 15/02/2009 19:00


Merci beaucoup, Réjane.
Tout plein d'amour pout toi .


marlou 12/02/2009 12:35

Merci pour le trésor de tes mots...

Alice HUGO 12/02/2009 23:00


Au pied de ces Pyramides qui te contemplent, les tiens sont majestueux, Marlou. Leur densité parcimonieuse en fait le Nectar des dieux.

( je sais, je te l'ai déjà dit 100 fois. 101...102...103... )

Mon cordial souvenir, Marlou.


aimée 10/02/2009 20:46

Qu'est la vie,sans amour ?Encore faut-il pouvoir le garder.Un tel poeme,écrit avec tendresse,chaleur et amour,on ne peut y rester insensible et,je ne saurais le rester.A Toi,ma poetesse et amie,avec ma tendresse.Aimée

Alice HUGO 11/02/2009 19:44


Et tu en reçois, ma chère Aimée !  Et c'est tellement mérité, pour toi qui es un océan de tendresse et de générosité.  Et de courage...

Mes plus chaleureux baisers pour toi et les tiens.


Pascal 10/02/2009 19:03

Bonjour.C'est avec bonheur que je me pose sur ces pages et que j'y reviendrai.Oui ce vouvoiement donne encore un charme supplémentaire à ces mots qui n'en manquent pas.Pascal.

Alice HUGO 11/02/2009 19:41


Merci beaucoup, Pascal. Le bonheur est partagé.

Bienvenue dans mes Pages ! ( Qui sont aussi les vôtres )


ghislain hammer 09/02/2009 08:45

Bonjour Alice !Ton madrigal donne envie d'aimer ! On a tellement besoin s'aimer en ces temps de cirse. Je lis ça au petit matin, et je crois etre boosté pour la journée. Ton poème se boit mieux qu'un café, il croustille davantage qu'un croissant.Bientôt la Saint-Valentin ! Je passe donc un message auprès de toutes les femmes du monde pour leur dire que Ghislain n'attend que vous. (super rire).Merci Alice pour ce bon moment de chaleur, de tendresse, et d'espoir.Ghislain. 

Alice HUGO 09/02/2009 21:22


Comme ton commentaire est charmant, Ghislain !  Je t'en remercie.

( mais toutes les femmes, rien que pour toi ?! N'est-ce pas un peu présomptueux, Monsieur le Poète ?!!!  )



Danielle 08/02/2009 23:13

Bonsoir Alice, j'avoue que je n'imaginais pas très précisemment ce qu'est un Madrigal. En voilà une brillante démonstration : magnifique ! Le vouvoiement lui donne une élégance toute particulière. Bises affectueuses chère poétesse. Danielle

Alice HUGO 09/02/2009 21:17


Il faut dire qu'aux alentours du XV° siècle - où se pratiquait le Madrigal - le tutoiement n'était pas de mise et le ton était, certes, plus délicat.

Mais il faut vivre avec son siècle ! 

Des bisous "tu-tu-tut ", chère Danielle.


Stellamaris 08/02/2009 20:03

Un poème superbe ! En préparation de la Saint-Valentin ? Toute mon amitié.

Alice HUGO 09/02/2009 21:05


Bah ! Comme tous les fêtes commerciales, la Saint-Valentin n'échappe pas à la trivialité du concept.

Mais l' Amour est un si beau sentiment...

Mes cordiales pensées.



laurent 08/02/2009 19:52

A propos de chaque désir, il faut se poser cette question:Quel avantage en résultera-t-il si je ne le satisfait pas?(Epicure)

Alice HUGO 11/02/2009 20:20


(Tiens ! j'avais pourtant fait réponse à ce commentaire... Les mystères d' OB ...)

Je te redis, donc : " Il y a deux tragédies dans la vie : l'une est de ne pas satisfaire son désir et l'autre de le satisfaire ". Oscar Wilde.

Quel est ton choix, Laurent-l'épicurien ?...


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -