Coups de coeur

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES ANCIENS

 

 

 

 
A PETER PAN

(suivez le lien)

 
A vous... Poétesse

(suivez le lien)

 

LIVRES ANCIENS

   



 
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 08:00

NIRVANA


Et quand viendra le temps de l'ultime seconde,
Je dirai : j'ai vécu ! Je n'ai nulle rancoeur !
Que m'importe la mort ! Je lui cède mon coeur,
Le torrent de mes jours et ma chair moribonde.

Mais elle n'aura pas mon âme vagabonde !
Elle n'ira jamais y cueillir cette fleur
Dont il me faut encor affermir la valeur
Pour que mon renouveau soit d'essence féconde.

Je sais d'autres destins, de plus nobles ardeurs
Conduisant à l'éveil de si vastes splendeurs
Que l'esprit s'en revêt d'une aura solennelle.

Vérité glorieuse au seuil du Devenir,
Elève mon âtmâ* qui brûle de s'unir
Au mystère sacré de la vie éternelle.


 

 






*atma : âme émanée de la grande âme universelle, à laquelle elle s'unit si elle est pure. ( Philosophie Hindoue )

commentaires

Le cercle des poètes disparus 14/12/2008 22:05

Chère PoètesseCe sonnet d'une parfaite métrique, nous amène bien loin des contrées habituelles de votre poésie pour cotoyer celles bien plus sombres de la mort... Mais le talent de votre plume nous fait ici aussi espérer un après, ou, du moins, une part de cette d'immortalité à laquelle depuis la nuit des temps l'homme aspire... Mais n'est-ce point ici, l'éternelle idée de l'absolu saisie par la poésie en son instant d'éternité, comme alternative à l'idée même de finitude... La référence à la renaissance de la philosophie hindoue est saisissante... Et rejoint par la même l'idée même du Logos exprimé par les antiques en tant que principe unificateur de l'harmonie universelle, donc de l'immortalité...N'est-ce point Robespierre lui-même, qui disait : "La mort est le commencement de l'immortalité"Notre admiration.

Alice HUGO 15/12/2008 18:38


La vie ; la mort ; des concepts tellement prosaïques ! L'amour, la bonté, l' humanité, sont des valeurs autrement plus fondamentales.
Cette humanité que défendit l' "Incorruptible " et qui lui valut tant de trahisons... Vous êtes décidemment très inspirés, Poètes de ce Cercle ( non disparus, la sagacité de vos propos en atteste -
mais si mystérieux ! ). Cette citation est la quintessence de ma pensée. Vous l'avez perçue, je vous en remercie en réverence.


Réjane 29/11/2008 09:40

J'y reviens, et je dis que ton Nirvana peut bien attendre, je n'ai pas fini de me saouler de tes mots, et venant de lire ta plaidoierie pour la survie de la poésie, je reste perduadée qu'il reste encore beaucoup de choses à faire, alors laisse vagabonder ton âme et ta plume, pour notre plus grand plaisir :)

Alice HUGO 30/11/2008 20:57



C'est exactement cela : " pour votre plus grand plaisir " ! ( et un peu pour le mien, aussi !!!)


Ah ! si les gens prenaient autant de plaisir à lire des Poèmes que j'en ai à les écrire, ils sauraient ce que c'est le Bonheur !...


Merci à toi, pour tout ce que tu fais en ce sens,avec talent et générosité, sur Poésieland, chère Réjane.



marlou 28/11/2008 15:14

Quelle élégance dans l'attitude...

Alice HUGO 30/11/2008 20:06


Merci infiniment, Marlou.
J'aime tes courts messages qui en disent si long...


Réjane 28/11/2008 08:06

Je suis furieuse après moi-même !!!  j'ai loupé ton anniversaire d'une journée, pourtant je m'étais fait une petite note pour ne pas le rater, alors avec un jour de retard, BON ANNIVERSAIRE ALICE.
PS : j'ai une excuse, tu étais partie au Nirvana, et mon gps n'arrive pas à en mémoriser l'adresse ;)
(je reviendrai relire et commenter ce joli sonnet, le devoir m'appelle à grands cris)

Alice HUGO 30/11/2008 20:03



Bah ! Un jour, un an...quelle différence ?
Quand on aime, on ne compte pas !!!


Je t'offre volontiers une part de gâteau toute caramélisée de baisers, très chère Réjane. Ton attention m'a vraiment touchée.



Danielle 27/11/2008 23:33

Un très beau poème, tellement fort et plein d'espoir. Quand tu ne seras plus là, il est certain que tes vers te survivront comme ceux de nos grands poètes. Ta poésie si profonde, pleine de sentiments nobles, tout ce que tu partages, que tu offres aux autres et la chaleur que dispense ton coeur, rien de tout cela ne pourra s'effacer mais tracera un rayon de lumière. Bises à toi douce Alice. Danielle

Alice HUGO 30/11/2008 19:56



Je te sais sincère, chère Danielle, mais il me paraît peu probable que mes Vers passent à la postérité...
L'essentiel, aujourd'hui, est le plaisir que je prends à écrire, particulièrement lorsque je parviens à émouvoir ou à faire sourire mes Solliciteurs. Il est là, mon " rayon de lumière ".


Mes plus chaleureux remerciements pour ton immense bonté. 



Pauley 27/11/2008 19:55

Je te souhaite la vie éternelle ma chère Alice... C'est tellement fort ce que tu écris chaque fois. Tes écris te survivront j'en suis sure. Gros bisous et BA. Je t'ai envoyé un email. A très vite.

Alice HUGO 27/11/2008 20:17



Ton enthousiasme est si touchant, Petit Ecureuil !  Il m'atteint en plein coeur.


Un panier de  méli-mélo de mercis, goût baisers-noisettes !



stellamaris 27/11/2008 13:09

Magnifique ! Plein d'espérance ...

Alice HUGO 27/11/2008 20:12



Toujours s'améliorer...


Merci, Stellamaris.



la raine 27/11/2008 11:24

Coucou, je passais par la trés beau poème plein de sagesse bisous

Alice HUGO 27/11/2008 20:11



Je pense à vous...
A bientôt.



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -