Coups de coeur

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES ANCIENS

 

 

 

 
A PETER PAN

(suivez le lien)

 
A vous... Poétesse

(suivez le lien)

 

LIVRES ANCIENS

   



 
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 10:00

A  MARC,  PAULE,  CHANTAL ..... 

Et au lièvre que nous avons dégusté sur les terres lointaines de Dame JANINE.

 

le-civet-de-tante-tine.gif  

Ils se sont accroupis devant la cheminée,
Parlant comme en secret à l'immense chaudron
Où chuchote le lièvre au fumet vigneron,
Enivrés des liqueurs de la sauce avinée.

Tournant et retournant les morceaux de la bête,
Le couple rivalise au rang de marmiton,
L'homme se prévalant de l'ancestral dicton :
"Par le sang de mon sang, c'est moi l'agonothète !

Goûtant au fin bouquet d'écume sauvagesse,
Il rajoute un peu d'eau au jus noir du civet
Dont Tante Léontine a légué le brevet,
Evoquant, attendri, ses festins de jeunesse ...

Lorsqu'il pose le plat dessus la grande table
Son geste d'abandon se fait cérémonial ;
Il invite chacun au rite familial,
Les joues roses du feu et de joie véritable.

Seul un murmure de plaisir masticatoire
Vient lécher le silence à l'argent des couverts
Dans le recueillement des oublis entrouverts,
Donnant à l'assemblée l'éclat d'un consistoire.

 

commentaires

arcel 16/01/2009 06:59

7h je vais déjeuner maintenant !!gros bisous
bon WE

Alice HUGO 16/01/2009 22:55


Un civet au petit déjeûner ??!!!
Il te faudra bien tout le week end pour le digérer !!!

Bonne sieste, Plaisancière !


stellamaris 19/05/2008 19:45

Succulent ! Un des plus beaux poèmes cullinaires que j'ai jamais lus. Bravo !Dis-moi, juste une question : "rialise", au vers , est-ce un de ces mots délicieux dont tu as le secret ou juste une faute de frappe ?Bises

Alice HUGO 22/05/2008 13:31


Même réponse que pour " L' Atelier du Printemps " : non -relecture ... ( et j'ajoute que j'avais alors quelques soucis avec mon " V " !)

Merci encore, Oeil de Lynx... euh, Stellamaris.


lydie GRAND 08/03/2008 16:57

Coucou, un bon civet me fait envie et me rappelle le mijotage au coin du feu de ce plat dans la vielle marmite toute cabossée. et qui ne se souvient pas du lapin aux aubergines de Mamée? les filles je vous embrasses

Alice HUGO 10/03/2008 16:06

Le souvenir est tenace, Lydie. Autant que les odeurs délectables qu'il a réveillées en bouquet d'affectueuses pensées...De gros baisers pour vous.

ja 04/03/2008 11:52

Bonjour Alice, En ce 4 Mars, il neige à gros flocons sur le Chateau. Les sommets des sapins sont tout blancs !!!. Surprenant pour une citadine qui se trouve là par hasard ... Je découvre .. et je trouve ça beau.Ceci dit, je me ferais bien en petit civet. Rien que d'y penser, j'en ai les papilles toutes émoustillées. Bises

Alice HUGO 04/03/2008 12:31

Gourmande, va !Reste bien au chaud, le Printemps ne va pas tarder.Plein de gros bisous qui réchauffent !

FABIENNE FROM CLEVELAND 21/02/2008 17:47

Et voici la réponse venue des US !  « Bonsoir Janine, Voici la réponse du vieux continent à notre Voyage en pays Lozérien. On t’embrasse Paule et Marc  A Marc le Valeureux, à Paule la Glorieuse, 21 d'octobre de l'an de grâce 2007 Valeureux cousin, glorieuse cousine,  Vous portâtes honorablement les armes de votre noble famille en des endroits périlleux afin de parvenir jusqu'au fief de Dame Janine, heureux d'y trouver le réconfort de l'âme auprès de l'âtre. Que de gibier et de champignons la nature faite par le Tout-Puissant cependant dépourvue!    Nos contrées de lièvres rares peuplée, Gibier le plus succulent au marché, Des maquignons de les vendre, épurés De leur sang frais, d'où peu de noirs civets!   Mais seigneur slovène d'un fief voisin, De son domaine protégé, lapins Nombreux écorchés de leur sang carmin Apporter matière au souper divin!  …………………………….. Charriotte empruntant la route pour le bois automnal, de trouver demain branchages et billots, pour dans l'âtre fumer et civet cuire lorsque Glorieuse et Valeureux arriverez! (dans vos malles de voyage une poêle noire emporter!) Le fief d'ici est chaleureux, et la panse toujours remplie, ripailles en abondance sans se départir de l'oeuvre de Bacchus, des fiefs washingtoniens et oregoniens, la prédication chantée vers le Très Haut en le jour du Seigneur (dames alors à la coiffe assortie aux chausses de même à la charriotte), siège boulistique voisin à investir, siège en notre domaine à rétablir, équipée en des fiefs lointains, la Cité Nouvelle, les eaux Niagariennes, de vous revoir, cousins, inspirer moult joie. Que ce parchemin électronique vous trouve par la grâce de l'éternel et dignes de son royaume divin. Vos affectionnés cousins, Sieur Maury le Ténébral, Dame Fabienne la Pacifiée.

Alice HUGO 21/02/2008 19:40

Le lièvre des Cévennes à la mode de Cleveland...Quelle épopée !!! ( et quel plaisir de lire vos joutes épistolaires ! )

JA 21/02/2008 17:37

Voici la véritable histoire du civet racontée par Marc (le cuistot) et Paule (la conseillère) à leur cousine aux USA. :« Bonjour Cousin, Bonjour Cousine,  Très heureux de recevoir de vos nouvelles.  Vous avez certainement eu les dernières nouvelles du Vieux Continent et appris Que les champignons n’étaient pas au rendez vous, mais, qu’importe ! Sommes donc partis samedi avec la charriotte pleine à ras bord pour les  terres lointaines de Dame Janine. ‘’ Le sang de mon sang ‘’ a décrété : prenons les routes directes pour arriver plus aisément sur ce site primaire : Mais, nenni, avons trouvé le moyen de nous égarer sur ce que de nos jours on appelle ‘’ AUTOROUTE ‘’ A l’aide d’un parchemin au tracé compliqué avons trouvé une route qui, sur le bon chemin devait nous mener. Mais, à notre grande surprise, nous dûmes nous acquitter d’ un droit de passage réclamé par des gardes qui,  sur cette route veillaient. Quelle curieuse coutume ! Gentiment nous ont expliqué, que la vitesse avions dépassé ! Ce périlleux voyage enfin se termina et reprîmes des forces quand à table on passa. Nous pouvons dire que nous avons fait ripailles ! Nous avons eu droit à une grande première . ‘’ Le sang de mon sang ‘’ , après moult révisions a exécuté sous l’œil attentif de sa moitié ( c’est moi ) le civet de Tante Tine à la cheminée . Ce fut un coup de Maître ! Le lapin bien sûr était d’ un domaine protégé ! N’ ayant pas le triomphe modeste , il clame qu’ il va faire le civet pour tous ses copains et, qu’il compte bien en faire un en ‘’ Amérique ‘’ pour Maury . Ne figurant pas au programme , crois tu que nous pourrons au moins regarder ? J’ arrête ici mon élucubration car je réalise que de travailler vous ai empêcher. Allez, zou, au boulot, mais prenez quand même le temps de respirer . Bien affectueusement .  Paule et  Marc »

Alice HUGO 21/02/2008 19:35

Ah, vous causiez moins, la bouche pleine !Merci  à tous deux pour cette succulente tradition.

Runner 21/02/2008 14:54

Repassant par ici te lire encore et tantJe reprends encor de ce met succulent...Bien à toiRunner

Alice HUGO 21/02/2008 19:32

Ah, on reconnaît les gourmands ( gourmets ) !Merci d'avoir aimé, Runner.

lynette0014 21/02/2008 13:28

...à bientôt

Alice HUGO 21/02/2008 19:31

Prends le temps de te servir une part, Lynette !!!A bientôt.

Patrick 21/02/2008 10:45

Ta préparation culinaire s'apparente à une grand messe. Les odeurs et les saveurs de tes vers se répandent en fines volutes.

Alice HUGO 21/02/2008 19:29

Ton commentaire est un grand cru, qui accompagne dignement ce civet, Patrick !

Michel 21/02/2008 10:39

Bonjour AliceTrés beau poème culinaire, J'en ai l'eau à la bouche ! Bisous Amitiés.                                                         Michel

Alice HUGO 21/02/2008 19:26

Je t'en avais gardé une part, Michel.Réchauffé, c'est encore meilleur !

Jyckie 21/02/2008 08:57

...Quel mêt divin que celui de Tante TineDont on se souvient quand sonnent les matines.Un grand merci pour ta fidélité. Affectueuses pensées,  Jyckie.

Alice HUGO 21/02/2008 19:25

Les miennes en retour, Jyckie.( et ce n'est pas de la fidélité, c'est une admiration éritable pour ton parcours ).

~~ Kri ~~ 19/02/2008 18:06

J'en ai l'eau à la bouche!

Alice HUGO 20/02/2008 18:57

GOURMANDE , va !!!

Grand Maitre Fred, Jedi des Mots :0029: 19/02/2008 10:36

Maître Alice,Pour le tag, tu fais comme moi : tu réponds de façon amusante. Seule mon métier de "gardien de jour dans une bpîte de nuit" et les réponses à la question E sont vraies, tout le reste est de l'amusement. Et pis, t'as pas le choix...Euh, si, t'as la choix.Bon, maintenant, j'en ajoute une couche : ta photo est demandée, réclamée, implorée pour le Frimouscope. M'enfin, si tu veux.Bien @ toi

Alice HUGO 19/02/2008 12:12

Après une réunion du Bureau  ( dont je ne suis pas accréditée à révéler le nom ) il m'a été fermement recommandé de ne faire aucune déclaration.Alors, pour la photo...Je suis vraiment désolée, Grand Maître, mais le FBI  ( hein ? mais non, j' l'ai pas dit ! ) ne plaisante pas avec ça !Je reste ton obligée ( chuuuut , les oreilles ont des murs...ou l'inverse !)

dgidgi :0040 18/02/2008 18:41

      un papillon qui pourra virvolter dans tous tes feuillets, et me rapporter tes écrits.  Biz et bonne semaine  *** DGIDGI  ***  il se trouve que le papillon de l'amitié est venu me voir, et m'a dit de faire passer ce message A  mes amis les plus cools,ce papillon envoi:                  Le bonheur, La chance,La santé et l'Amour.                                  Que de jolies et bonnes choses, Alors voilà;je te le passe à toi , fais tourner à tes fidèles amis Attention.......il va arriver.........sur ton pc.......... zz_________________ZZ zz________________ZZZZZ zzz______________ZZZZZZ Zzz_____________ZZZZZZZZ ZZZZ__________ZZZZZZZZ ZZZZZZZZ______ZZZZZZZZ _ZZZZZZZZZZ__ZZZZZZZZ __ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ ___ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ ____ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ _______ZZZZZZZ_ZZZZZZZZ _______ZZZZZZZ__ZZZZZZZ _______ZZZZZZZ__ZZZZZZZ ________ZZZZZZ_                     zzzzzz                         zzz

Alice HUGO 19/02/2008 12:12

Deux d'un coup ! Mais c'est la migration !!!Excellente semaine aussi, Dgi-dgi.

vitany 18/02/2008 18:13

Il se trouve que le papillon de l'amitié est venu me voir et m'a dit de faire passer ce message à mes amis les plus cools, ce papillon envoie le bonheur, la chance, la santé et l'amour. que de jolies et bonnes choses alors voilà; je te le passe à toi fais tourner à tes fidèles amis attention... il va arriver sur ton pc __________________ZZ ________________ZZZZZ _______________ZZZZZZ Z_____________ZZZZZZZZ ZZZZ__________ZZZZZZZZ ZZZZZZZZ______ZZZZZZZZ _ZZZZZZZZZZ__ZZZZZZZZ __ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ ___ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ ____ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ _______ZZZZZZZ_ZZZZZZZZ _______ZZZZZZZ__ZZZZZZZ _______ZZZZZZZ__ZZZZZZZ ________ZZZZZZ____ZZZZZ _________ZZZZZ________Z __________ZZ___________ gros bizous

Alice HUGO 19/02/2008 11:47

Un bisou à tire d'aile, Vitany.

aimee 17/02/2008 18:56

Tu as une si belle façon de raconter un moment de vie,que je reste coi,en ayant l'impression de le vivre.Je te souhaite une bonne fin de soirée.Je t'embrasse.Aimée aimée

Alice HUGO 17/02/2008 20:42

A table, Aimée ! Je t'invite de bon coeur - de toute ma pensée.Je t'embrasse aussi très fort.

Pauley 17/02/2008 12:01

Voilà le genre de poème qui me fait fondre, outre le fait que tu es excellente dans ta manière d'exprimer tes émotions, tu me fais me lécher les babines, moi, Pauley, gourmande... Je t'embrasse chaleureusement. A très vite.

Alice HUGO 17/02/2008 20:36

Je partage ce civet avec toi, petit Ecureuil  : il était aussi généreux que toi !Un énorme baiser pour toi.

françoise 17/02/2008 06:40

Un petit coucou en ce dimanche matin que je te souhaite excellentbisesfrançoise

Alice HUGO 17/02/2008 20:24

Bonne semaine à toi, Françoise !Mes cordiales pensées.

domi 16/02/2008 21:10

"un murmure masticatoire vient lécher le silence"...ouah ! excellent ce lapin... et ce poème / communion autour d'un même plat....bravobises

Alice HUGO 17/02/2008 20:22

Oui, l'instant était solennel...Merci pour ta sensibilité, Domi.

Rejane 16/02/2008 13:39

Alice !!!  c'est malin de nous faire saliver comme ça !!!   j'en bave sur mon clavier en humant virtuellement le thym, le serpolet, et toutes ces herbes de provence qui ne manquent certainement pas d'agrémenter ce civet qui n'est pas que poétique. Tu devrais te lancer dans la publication d'un livre de cuisine poétique ;)

Alice HUGO 16/02/2008 19:56

Tiens ! Cela me donne une idée  ( j'en remue à la louche, ces derniers temps ! ) sur le thème du prochain Défi de PoésieLand...Je m'en vais dresser la liste des ingrédients et ne tarderai pas à t'afficher le menu !!!Un baiser gourmand pour toi.

Grand Maitre Fred, Jedi des Mots :0029: 16/02/2008 12:08

Salut, Tu es convié à lire et à participer à un Jeu-Tag sur mon blog. J'espère que tu viendra et que tu me fera l'honneur de répondre. Bien @mi K'Lment

Alice HUGO 16/02/2008 19:40

ARG !Je viens de consulter les termes de ton Jeu-Tag.J'implore ton indulgence, Grand Maître !  ( tu connais ma réticence à parler de moi...)Que cela ne t'empêche pas de passer un excellent week end !Bien cordialement,                                           Alice.

FERNANDO BRONCHAL 15/02/2008 14:25

c'est malin... j'ai faim maintenant!et mon regime!!!tres bien ecrit....besostilken espagnol on dit SARTEN

Alice HUGO 16/02/2008 09:39

Un régime ?!Le Génie ne se nourrit pas que de nourritures spirituelles, Tilk. Ne te prive pas des terrestres, si elles alimentent ton talent !Besos tambien.

Runner 15/02/2008 14:19

Alice!Je le sens ce civet comme si j'y étais!Son fumet fleure bon au travers de tes mots...Tout à l'honneur d'être un des premiers invitésJe me plais à  m'en délecter jusques aux os!Bien à toi poétesse magicienne (et gastronome!)Runner 

Alice HUGO 16/02/2008 09:36

Waouh ! Un beau trait de plume et ...un bon coup de fourchette, Runner !Epicure a trouvé un émule !!!

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -