Coups de coeur

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES ANCIENS

 

 

 

 
A PETER PAN

(suivez le lien)

 
A vous... Poétesse

(suivez le lien)

 

LIVRES ANCIENS

   



 
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 07:30
Poème sollicité via "Le Manuscrit"
"aidez moi
cros
Bonjour,
Mes parents font 60 ans faites leurs retriate, je voudrais tellement leurs dire que je les aiment tous simplement.
Je n'es jamais pu le dire à mon pére ! je les aime si fort, aidez moi
merci"

LES MOTS  POUR  LE  DIRE

 

 
Voici venu pour vous l'heure de la retraite,
Ce temps, bien mérité, de l'éternel congé,
Des grasses matinées, du plaisir partagé
Où couleront les jours d'une vie satisfaite.

Je voudrais saluer ce bel itinéraire
En vous disant tout haut ma large dévotion
Et la sincérité de mon adoration,
 Vous souhaitant, d'autre part, un Bon Anniversaire.

Ces mots, dont la pudeur voile souvent la flamme,
Ces mots que je retiens dans mon coeur attentif
Je les revêt, ici, d'accent admiratif :
Je vous aime tous deux au tréfonds de mon âme.

L'on ne sait pas toujours - surtout de fils à père -
Dire ce sentiment que l'affection fleurit,
Indéfectible lien que le temps affermit,
Et qui reste pour moi le plus brillant repère.


 

commentaires

dgi:0040:dgi:0050: 03/05/2013 23:58

je le relis avec plaisir
copier/coller Désolée à tous ceux qui n'ont pu poster sur mon blog des plaisanciers de Dielette
Cause: demande d'un mot de passe.
Erreur réparée .Bon weekend, Bisou

Aimée aimée 29/04/2013 20:46

Comme si c'était du renouveau pour moi...
Tu avais déjà mis ce très beau poeme et voilà que je remet un commentaire.
Comme quoi,à "mon age",on oublie.
De tout mon coeur,Alice.Aimée

Aimée aimée 29/04/2013 20:41

Tu n'as pas changé,ma douce Alice.

Il y a bien longtemps,que je ne suis venue te voir.
Tes poemes,toujours plein de délicatesse,comme à travers ta plume,tu sais si bien ressentir les choses.

Je t'envoie une brassée de baisers.Aimée

dgi:0040:dgi:0050: 18/04/2013 00:32

Il est vrai qu'il ai des mots que nious ne savons pas forcément dire... toi oui
Copier/coller..Quelles nouvelles , Avons quitté les dunes de Merzouga ,Parmi toutes les dunes du Maroc,
la grande dune de Merzouga en est un des points culminants, H.160 m, nous y sommes montés
Avec une très forte chaleur,je profite d'une connexion Wifi maxi,
pour vous rendre visite et vous remercier de vos visites. Bisous de dgidgi qui profite un max de la retraite

Réjane 14/04/2013 09:11

Quel plaisir de se replonger dans ces mots là, moi qui aujourd'hui vis ce temps béni de la retraite, comme j'aurais aimé les entendre de mon fils. Bisous Alice, tu manques ...

michel 11/04/2013 09:14

superbe romance un bel hommage à ceux qui ont contribué dans cette vie en donnant le meilleurs de leurs efforts
merci

eleonore 01/07/2008 06:28

Je sais qu’à partir d’aujourd’hui, certains blogs vont être en vacances. Quelques-uns partiront, d’autres resteront dans leur ville. Par ce message, je voulais vous souhaiter à tous de superbes vacances, avec si possible le soleil, un soupçon de bonheur, des rayons de joie de vivre…et un plein de souvenirs à raconter pour la rentrée. Repos, farniente, détente…, et je tiens bien fort la main de ceux qui ont des petits soucis dans leurs familles. Je suis de tout cœur avec eux. Bises et à bientôt.

Jonavin 30/06/2008 22:42

Plus rien depuis le 5 juin...Peut-être pour une bonne cause, l'écriture de quelque chose qui te tient à coeur...ou alors, tu laisses un peu reposer tes mots pour mieux repartir...J'espère seulement que tu n'abandonnes pas ton blog...Amicalement,

Bleu-marine (chez Souvienstoi) 30/06/2008 10:36

...On voudrait les garder pour toujours,...les cajoler et les aimer encore plus, ...afin de leur rendre un peu de cet Amour dont ils nous ont bercé tout au long de notre Vie..........et avec tes mots, ma douce Alice.....je pense sincérement qu'ils seront comblés !!c'est très beau et voilà que je prends un mouchoir........je t'embrasse -

aimée 23/06/2008 21:12

Ma chère Alice,mauvaise interprétation de ma part,parce qu'en fait,c'est quelqu'un qui t' a fait cette demande et il ne s'agit pas de tes parents,mais,ceci dit,le poème,comme d'habitude est rempli de chaleur et de bonté,comme,s'il s'agissait de toi.Je t'embrasse,ma poetesse.Aimée

aimée 23/06/2008 00:18

Coucou Alice,très belle hommage rendu à des gens que tu aimes.Une chanson,un poeme,quels beaux mots choisis.Tu m'enchanteras toujours,par tes poemes.Une brasseé de baisers.Aimée aimée

Yannick 22/06/2008 21:56

je passe le petit coucou pour te souhaiter une bonne semaine. Bisous et bon dimanche, Yann

vitany 21/06/2008 17:19

gros bizous moussaillon  et bonne fête de la musique gros bizous

Rejane 21/06/2008 14:56

Un petit coucou en passant, tu nous manques, mais tu le sais, hein ;)

Chris-Tian Vidal 16/06/2008 00:21

On ne sait pas toujours dire les mots du coeur.Le métier d'écrivain public m'a toujours fasciné. Je vais lire quelques autres de vos articles.

vitany 10/06/2008 18:38

coucou moussaillon merci pour tes gentils commentaires. Je vais être un peu plus presente  sur le pont  de mon navire  les travaux touchent a leurs fin  gros bizous

dgidgi :0040: 10/06/2008 08:48

je t'imagine au gré des vents chantant  le tempsc'est joli..Biz .. 

Jeannot 09/06/2008 00:22

Salut à toi, AliceJe me demande toujours comment tu fais pour répondre aussi précisément aux attentes des uns et des autres. Je te tire encore une fois de plus en mon chapeau.Bises à toi fille de plein sud.

poete 08/06/2008 16:52

bonjour puisque tu aimes les mots je t'invite à venir partager tes ecrits avec nous sur http://palmiereveur.forumparfait.com et à faire connaissances avec d'autres passionnés (es) des 4 coins du mondes merci de nous rendre visite amities!

Alice HUGO 08/06/2008 19:03


Je viendrai, Poète, dès que ce fichu Chronos m'en laissera le loisir !
Merci pour ta cordiale invitation.

A très bientôt, j'espère.


Robert 07/06/2008 17:24

Je pose ici ce commentaire qui vaut aussi pour INSOMNIE dont l'espace réservé aux appréciations est déjà trop chargé à mon goûtLe besoin de découvertes qui anime ma souris m'a conduit jusque chez toi. Je m'y sens vraiment très bien et j'espère que tu n'accorderas aux critiques et recommandations des puristes purs et durs que le peu d'attention qu'elles méritent. Ne risque-t-on pas, à serrer de trop près les règles séculaires, de sentir -un peu- le moisi ?Je m'impose à moi-même une certaine rigueur, je m'offusque d'un alexandrin bancal, je renacle devant des rimes approximatives, mais ABAB ou AABB, qu'importe ! Comme tu le fais remarquer dans l'une de tes réponses, "la forme ne doit pas pas étouffer le fond".Je trouve chez toi l'une et l'autre. Robert

Alice HUGO 08/06/2008 18:58



Je suis heureuse de constater que mon " indiscipline poétique " trouve une résonnance cordiale et compréhensive parmi les fervents amateurs de la Poésie...  Comme toi, je suis exigente, même
s'il m'arrive, parfois, de bousculer certaines règles. Mais je persiste à clamer que le discours est plus important que la méthode ( pour paraphraser Descartes...)

Je suis ravie que la curiosité t'ait conduit jusqu'ici, Robert. Sois le bienvenu et à très bientôt dans tes Pages.



genfi 06/06/2008 23:33

Encore un bel exploit de la poétesse publiquepour décrire cet amour bien souvent trop pudique

Alice HUGO 08/06/2008 19:01


Ah, mon petit impromptu !
Merci beaucoup, Genfi.


joel 06/06/2008 21:08

Un joli poême pour une retraite trés certainement méritée.Bonne fin de soirée ma chère ALICE.Joël

Alice HUGO 08/06/2008 19:00


Merci à toi, Joel, et bonne soirée pour toi aussi.


Grand Maître Fred, Jedi des Mots :0010: 06/06/2008 06:33

Maître Alice,Comme toujours : félicitations. Un texte simple qui dit tout l'amour en des mots tendres et doux. Quel talent.@mi K'Lment

Alice HUGO 06/06/2008 19:02


Merci à toi, Grand Maître.

Je te salue cordialement et te souhaite un excellent week end.


Rejane 05/06/2008 23:21

"Les mots pour le dire" ... qui mieux que toi aurait pu les trouver ces mots là, de ceux que la pudeur garde enfouis à l'intérieur, mais qu'il fait si bon extérioriser au moins une fois. Tu fais mouche à chaque fois Alice, c'est un superbe cadeau d'amour d'un fils pour ses parents, je sens d'ici l'émotion qu'il aura à offrir ce poème.

Alice HUGO 06/06/2008 19:09


Toi aussi, tu fais mouche à chaque fois, chère Réjane. Toi qui sais si bien la vie et dont j'envie la sagesse bienveillante.

Je viens "en pointillés" sur mon blog, ces temps-ci, et j'en suis sincèrement frustrée. Si par quelque hasard, tu as en stock des journées de 72 heures... je suis preneur !!!

Un énorme baiser pour toi, et bien d'autres à partager sur PoésieLand, qui me manque...


stellamaris 05/06/2008 21:00

Je suis bluffé par ta capacité à exprimer les sentiments des autres. Et c'est encore une fois un poème absolumet parfait ...Toute mon amitié

Alice HUGO 06/06/2008 19:17


Merci infiniment pour ton appréciation, Stellamaris.
Et, aussi, pour ta gentillesse à pardonner mes rares visites, ces temps-ci. Je me rattraperai, c'est promis.

Mes meilleures pensées.


Pauley 05/06/2008 20:19

Encore une fois tu as trouvé "les mots pour le dire" et c'est génial pour un fils pour ses parents, c'est vraiment réussi encore une fois. Je t'embrasse bien fort et te dépose un pot de Nutella. A très vite

Alice HUGO 06/06/2008 19:26


Tu as su, toi-même' les trouver chaque fois pour les membres de ta famille, ces " mots pour le dire", petit Ecureuil attentionné.
Avec, en plus de ton talent pour les écrire,  un coeur gros comme ça et ...une langue bien pendue !
Et tu as bien raison : il est si important de dire les choses...( même au petit nid...)

Je t'envoie tout plein de baisers doux.




Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -