Coups de coeur

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES ANCIENS

 

 

 

 
A PETER PAN

(suivez le lien)

 
A vous... Poétesse

(suivez le lien)

 

LIVRES ANCIENS

   



 
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 10:00

Poème sollicité via "Le Manuscrit " :
"demande de poeme "
veran sloane
bonsoir,
je vien de perdre mon chat et j'aimerai lui dire au adieu avec un beau poeme , j'aimais ce chats enormement n merci de votre reponce"


MON-AMI-MON-CHAT.gif

 

 

Il se lovait souvent sur les feuilles éparses
De mon petit bureau, ou bien sur mes genoux,
Et ne tolérait pas la vue de ses comparses
Qui redoutaient sa griffe autant que son courroux.

Il m'avait élu Maître, et j'étais son otage
-Prisonnier envoûté par son iris béant
M'ouvrant un au-delà mystérieux et sauvage
Où divaguait sans peur mon esprit mécréant.

Nous en faisions un jeu : "la prunelle de fer ";
Las ! je sortais vaincu de toutes nos batailles,
Surtout quand me brûlaient les flammes de l'Enfer
Dans son oeil acéré lacérant mes entrailles.

L'aurore l'invitait au creux de mon giron ;
Il me couvrait alors d'un regard patelin,
Modulant mon réveil d'un lyrique ronron
Qu'il posait sur ma joue en un vibrant câlin.

Dans un frémissement de sa fine moustache
Il ondulait parfois sur les sentiers du rêve;
Même dans l'abandon, qu'il avait du panache !
Combien ma main aimait à le flatter sans trêve !

Sur le coussin ridé du vieux fauteuil voltaire
L'absence a fait son lit au val de mon félin;
Oh, je hais ce trépas en mon coeur solitaire !
Et je pleure l'ami qui me fait orphelin.


 

commentaires

Darius Hypérion 02/02/2008 11:37

Bonjour Alice,J'avais recueilli un chaton de quelques mois en 1988. Il est mort à l'âge vénérable de 17 ans et huit mois en 2006. J'ai longtemps hésité, et puis je suis allé au début de cette année me faire adopter par un chat à la SPA. Sacrées bestiole, on se demande qui est le maître de l'autre. J'écris ce message avec le chat sur le bras gauche. Pas facile.Cordialement

Alice HUGO 02/02/2008 19:45

J'imagine aisément le tableau et j'aime beaucoup ce que je vois, Darius. Quiconque aime les animaux ne peut être qu'estimable.Longue vie à ton assistant-scribe !

Anne-Lise 16/12/2007 21:44

Aaaaaaaaah, mais ça va pas d'écrire des z'histoires aussi horribles (sourire... je t'embête bien sûr).J'ai "perdu" plus d'un chat, qui - comme les z'Humains - avaient tous leurs particularités bien à eux. C'est le félin qui me correspond le plus et que j'aime autant, quand bien même j'aime tous les animaux, ça reste celui qui m'a protégé quand j'étais enfant et que mes parents avaient des ennuis entre eux, ça reste celui qui m'a soutenu  et à qui j'ai pu parler quand j'en avais besoin, ça reste celui qui ne m'a jamais demandé de changer et qui m'a toujours aimé telle que je suis, même quand j'le chariais ;-), ça reste celui qui était toujours là pour moi et qui semblait même tout comprendre.Même s'ils ont une vie plus courte que la nôtre, je souhaite qu'ils puissent être bichonnés et aimés comme j'ai pu aimer les miens, que j'aime toujours d'ailleurs. Qu'ils aient une merveilleuse vie pleine d'Amour, de tendresse, de douceur, comme eux-mêmes, savent si bien nous offrir tout ça...Merci, pour ce poème Alice, il est très joli, il touche ma  grande sensibilité.

Alice HUGO 17/12/2007 10:56

Ton coeur parle vrai, Anne-Lise, et le mien l'entend...Les animaux ont cette loyauté, cet amour désintéressé qui interdisent définitivement de les délaisser - encore plus de les maltraiter.Je conçois ton émotion, Miss Patte-de-Velours : j'étais moi-même émue en écrivant ce poème.Un miaou affectueux pour toi,                    Alice.

:0095: Maître Po 25/11/2007 22:18

Alice, j'ai abordé ton poème à reculons, le sujet en est trop sensible pour moi. Mais j'ai tout lu et au-delà même du rythme des vers, je dois reconnaître que c'est finement observé. Bravo ;-)

Alice HUGO 26/11/2007 14:36

Je m'en doutais - de même que ma soeur a tapé ce poème du bout des doigts....Mais ce poème m'avait été demandé depuis près d'un mois, et je m'étais engagée auprès du solliciteur.Dois-je préciser que j'ai grandi parmi les chats ?...Je te serre la patte, Maître Po, et Longue Vie à Bubulle !                                                 Bien sincèrement à toi,                     Alice 

Jeannot 24/11/2007 18:33

Coucou Alice,Tes écrits sont toujours aussi décilicieux à croquer. Une valeu sûre. Je suis venu chercher ma dose. Et je repars pleinement satisfait. J'espère que tu te portes à merveille.Bises à toi, fille de plein sud.  

Alice HUGO 26/11/2007 14:07

Boutique ouverte 7j / 7, Jeannot.  Régale-toi !J'ai un bon rhume, j'espère que toi tu vas bien.Un baiser-atchoum, Grand Nordiste,                            Alice.

aimee 24/11/2007 18:10

En lisant ce beau poeme,dédié à la perte d'un compagnon à quatres pattes,je ne puis rester insensible.Encore une fois,tu as écris un poeme avec toute la douceur,la sensiblerie et mème la frénésie,que tu possèdes.Merçi pour elle,adorable Alice Hugo !!!!Je dépose à tes pieds un merveilleus et doux baiser.Attention,il va falloir que je me relève...Oh !! dur !! dur !!!!,la prochaine fois,je te ferais un bisou sur tes deux joues.Bisous à toi.Aimée aiméeEt,merçi pour tes toujours gentilles commentaires

Alice HUGO 26/11/2007 14:01

Merci pour tout, aiméé Aimée.Et nul besoin de et faire un tour de reins pour m'embrasser : je te tends la joue volontiers !Prends soin de toi, et un gros baiser en prime,                                               Alice.

Thalie 23/11/2007 15:47

superbe ecris tu as du connaître la perte de se genre d'ami pour en connaître et retranscrire avec ces mots si bien choisi .... bravo c'est superbe j'aime beaucoup le demandeur aura un superbe hommage pour cet ami ...bisous Thalie

Alice HUGO 24/11/2007 17:12

Je reconnais bien là ta sensibilité, douce Thalie.Je t'embrasse chaleureusement,                                            Alice.

Ménestrel 23/11/2007 13:17

Bastet, la déesse égyptienne chat, a sûrement été sensible à ton hommage envers tous ces félins qui nous rendent la vie plus douce.Heureux hasard, je viens moi aussi d'écrire un texte en rapport avec ce bel animal.À la prrrrrrrr... rrrrrrrrrr... rrrrrrrr... rrrochaine !Ménestrel

Alice HUGO 24/11/2007 17:11

OOOOOOOOO..........KKKKKKKKKKKKK  !Les grands esprits se rencontrent,  Ménestrel !J'arrive sur ton blog pour voir si tu as publié ce poème.Bien à toi,                                     Alice.

ame pure 23/11/2007 09:53

HE BEN VOILA ça a buggé sur moi lolje te disais que c'est un bel hommage ma douce alice, mais que venant de part on ne peux en douterbisousannie

Alice HUGO 24/11/2007 17:02

Oui, ça "bug "pas mal, en ce moment.Merci, Annie, et excellent week end à toi,                                         Alice.

ame pure 23/11/2007 09:51

annie

Rejane 22/11/2007 22:37

Un beau texte hommage à ce compagnon fidèle, qui ne manquera pas de mettre du baume au coeur de veran sloane. Une fois de plus, tu as su mettre ta plume au service du coeur, bravo Alice :)

Alice HUGO 24/11/2007 16:58

J'ai essayé...J'espère que mon solliciteur aura reçu ce poème comme une caresse...Bien cordialement à toi, Dame Réjane au coeur généreux,                               Alice.

Yannick 22/11/2007 22:04

je ressens un peu de tristesse pour ce chat. J'adorais les chats lorsque j'étais adolescent. Bisous, Yann P.S j'ai caché la flèche de mon arc pour pas que tu l'utilises (lol)

Alice HUGO 24/11/2007 16:55

Nos amis à 4 pattes laissent toujours un vide...Bon wweek end, Yannick,                                                              Alice.

~~ Kri ~~ 22/11/2007 13:07

Merci pour tes visitesJe te souhaite une bonne journée

Alice HUGO 22/11/2007 16:23

Ne me remercie pas, Elfe Kri.  Mes intrusions dans ton univers magique me sont une joie sans cesse renouvelée.A bientôt,                                                                                                   Alice.

Michel 22/11/2007 10:07

Bonjour AliceSuperbe poème, mes 3 chattes te remercient. Je n'est pas hate de les perdre, car elles m'apportent tellement de réconfort. Je te fais de gros Bisous Amitiés                                                                     Michel

Alice HUGO 22/11/2007 16:21

Un petit miaou à tes douces félines, Michel, et un cordial baiser pour toi.Je pense à vous,                                                             Alice.

miriel:0091: 21/11/2007 20:09

ou plutôt bonsoir Allice,une belle et triste histoire....nos amis laissent un vide quand ils s'en vont, qu'ils soient félins ou......rien ne remplace personne....A bientôt

Alice HUGO 22/11/2007 16:18

Comme tu as raison, Miriel !La vacuité est chose douloureuse...                                 Alice.

dgidgi :0040: 21/11/2007 16:11

      Si je pleure encore ma petite chienne, il est vrai qu'une gentille chatte m'offre toutes son affection et c'est tellement géant, comme passer à coté de ça.    ~~  Biz   Alice ~~  DGIDGI  ~~ 

Alice HUGO 22/11/2007 16:15

Oui, c'est un amour inconditionnel.Et comme le disait le Philosophe : " Plus je connais les hommes, et plus j'aime mon chien  "( ou chat )...Biz aussi,                          Alice.

Pauley 21/11/2007 12:59

Bonjour Alice,J'espère que tu vas bien, moi ça va, un peu surchargée de boulot, mais je ne vais pas me plaindre (sourire).Pour le poème que j'ai choisi c'est "Le temps des vacances", il est long, certes, mais j'adore et cela nous ramène à l'enfance.J'aime tous tes poèmes, j'aurai pu prendre n'importe lequel, il aurait convenu...Gros bisous et merci beaucoup ma poétesse excellentissime.PS : Si tu pouvais m'envoyer ce texte "Le temps des vacances", ce serait sympa

Alice HUGO 21/11/2007 13:38

Coucou, petit Ecureuil !J'entérine ton choix - que je trouve très gentil - pour lr poème évoquant mon enfance et les vacances. En ces temps de froidure, cela aura peut-^etre le mérite de réchauffer l'atmosphère !Je retrouve bien là ta sensibilité.Je demanse au plus vite ( et à ma soeur !!!) de te faire parvenir le texte.Un plein panier de baisers pour toi,                                       Alice.

~~ Kri ~~ 21/11/2007 11:10

Très bel hommage, espérons que tes mots adoucissent la peine causée par la perte de ce chat

Alice HUGO 21/11/2007 13:30

Oui. J'espère que le maître aura lu ce poème., et que j'aurai répondu à son sentiment.Bonne journée, Elfe Kri,                           Alice.

barbara 20/11/2007 18:57

c'est un très bel hommage que tu as écrit,t'inquiète je vais remonter,mais là il me faudra du temps,trop de douleurs,t'es un amour,bisous,barbara

Alice HUGO 21/11/2007 11:11

Merci, Barbara.Prens soin de toi et ne lâche pas.Je t'envoie mon plus chaud sourire,                                        Alice.

domi domi 20/11/2007 09:20

oh c'est magnifique Alice, j'ai tellement essayé de traduire en mots à la fois ce deuil et cet amour vécu...bravo et merciet gros bisous compréhensifs !

Alice HUGO 20/11/2007 12:39

J'espère que "Veran Sloane " en ressentira également de l'apaisement quant à la douleur de la perte de son petit compagnon.Et si ce poème t'a touchée, Domi, je te le dédie avec plaisir.Bien à toi,                                                         Alice.

Hammer 19/11/2007 20:22

Chat devait arrivé ! Les chats aussi disparaissent et nous manquent ! "Naître est le premier pas vers l'absence" bé c'est de moi, on en fera ce qu'on en fera ! tu manies les mots avec une telle dextérité, heureux pour ceux qui demandent ton aide ! Tu es une  grande non que dans le talent d'écriture mais aussi parce tu donnes de ton temps aux autres. Bravo bravo poétesse chat-patique comme tout !Ghislain.

Alice HUGO 20/11/2007 12:34

Merci pour ces belles pensées, Ghislain.Tant il est vrai qu'il n'est pas toujours aisé de retranscrire le ressenti de mes solliciteurs...Mais leur plaisir - lorsqu'ils m'en font part - est tellement gratifiant !Je te salue cordialement, Grand Poète ,                                 Alice.

Maitre Fred, Jedi des Mots :0051: 19/11/2007 17:41

Maître Alice,Comme toujours un réussite. Je ressens délicatement la tristesse de la perte mais aussi la joie de la vie avec ce chat. T'es vriament très douée.@+

Alice HUGO 19/11/2007 19:40

Merci, Grand Maître, de mettre l'accent sur cette facette du poème.  Car il paraît certain que le maître de ce chat gardera toujours son souvenir vivant.Bien à toi,                              Alice.

bleu-marine (chez souviens-toi) 19/11/2007 17:40

un petit passage par chez toi, .....où  tes mots me charment  et me font danser !!merci à toi -bise -

Alice HUGO 19/11/2007 19:36

Ah, que voilà un joli compliment, Bleu-Marine !Merci à toi ( si, si, j'insiste )Bien cordialement,                                   Alice.

Pauley 19/11/2007 16:34

C'est vraiment superbe, je n'aurais pas fait mieux, j'adore ce poème, j'ai perdu plusieurs chats et mes poèmes de l'époques étaient plutôt maladroit, celui-ci est sublime, merci encore pour tout ce que tu nous apportes avec ta poésie qui chante et fait rêver.Alice, j'aurai besoin de t'emprunter un poème, je vais faire une petite surprise à mes lecteurs (dont tu fais partie) et j'aimerai bien mettre en ligne un de tes poèmes afin de pouvoir commencer ma petite antologie... je ne t'en dis pas plus, j'ai juste besoin de ton feu vert.Je te fais de très gros bisous ma poétesse excellentissime et te dis à très vite

Alice HUGO 19/11/2007 19:34

Tu parles avec ton coeur,Pauley, et c'est cela qui compte.En ce qui concerne ta demande, je ne peux rien refuser à mon petit Ecureuil !Lequel voudrais-tu utiliser ? C'est moi qui te donne d'énormes baisers pour ton aimable attention. Tu m'enchantes !Bien chaleureusement à toi,               Alice.

ja 19/11/2007 15:39

Je suis ravie, pour une fois d'être la première à réagir ... et à te remercier pour ce beau poème sur les chats. Je dois reconnaître que j'y suis allée de ma petite larme car les hasards de la vie m'ont amenée récemment à confier mes deux chats à d'autres personnes que moi ... et ils me manquent beaucoup. Gros bisous, chère Alice. Ja

Alice HUGO 19/11/2007 19:28

Je suis sincèrement désolée d'avoir réveillé cette tristesse chez toi, Ja.Mais j'avais accepté la sollicitation de Veran Sloane et - même s'il m'en a coûté - je me devais de répondre à sa demande.Je t'embrasse très fort,                                                          Alice.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -