Coups de coeur

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES ANCIENS

 

 

 

 
A PETER PAN

(suivez le lien)

 
A vous... Poétesse

(suivez le lien)

 

LIVRES ANCIENS

   



 
4 septembre 2007 2 04 /09 /septembre /2007 08:30

Poème sollicité via "Le Manuscrit".
"aide pour un petit poème
helene
c est vrai tu écris des poemes pour ceux qui ne sont pas trop doués? Alors, j ai besion de ton aide et vite. 
Mon ami part pour une mission a l’étranger je voudrais lui dire qu il va me manquer mais que je suis fiere de lui . je ne trouve pas les rimes... que dieu est la a ces cotés un mot doux , remplie de courage et admiration. 
Je l aime bien et je voudrais lui dire aussi avec le poeme qu il va me manquer et que je penserai a lui a tous les jours.

ps il part dans pas long il lui reste 9 jours faite vite je vous en prie merci un gros merci"


                  LE  SALUT  AU  COURAGE


               Tu vas partir au loin laissant mon âme vide,
               Mon âme qui s'étreint de l'absence à venir;
               Oh, comme je voudrais pouvoir te retenirdrapeau.gif
               Tant mes sens ont de toi un appétit avide !

               Garde-moi dans tes yeux, inextinguible flamme
               Du feu ardent et pur de mon admiration
               Qui salue ton courage et te voue protection,
               Emblème flamboyant de ta fière oriflamme.

               Je sais que de Très-Haut l'on veillera sur toi
               Pour vaincre les dangers qui parsèment ta route ;
               Aux heures de noirceur ou dans l'enfer du doute,
               Plonge dans mon esprit pour raviver ta foi.

               Tu me manques déjà et je tresse les jours
               Afin de renforcer l'amour qui nous habite ;
               Puisqu'il faut, mon chéri, que bientôt l'on se quitte,
               Sache que mes pensées t'accompagnent toujours.

 

commentaires

Danielle 25/10/2007 15:15

Un ptit coucou ! bon jeudi et bon après midi !

Alice HUGO 26/10/2007 21:59

Et bon week end à toi !                                      Alice.

Anne-Lise 09/09/2007 20:50

Ah la séparation, la séparation, ce n'est pas toujours facile même entre deux z'amis.C'est une belle attention que cette personne porte à l'égard de celui qu'elle aime beaucoup et toi tu as fait un merveilleux poème, retraçant tout sentiment décrit, comme à ton habitude.Même si voyage plus aussi souvent sur les blogs, c'est toujours avec un énorme plaisir que je viens te lire :-).

Alice HUGO 10/09/2007 18:08

Itou, chère belle âme. Continue à parsemer mon blog de tes Grains de Sel bienveillants.Je te donne un baiser,                                   Alice.

aimee 06/09/2007 17:41

Un petit passage à une amie qui m'est très chère !!!!!Doux bisous.Aimée

Alice HUGO 07/09/2007 12:18

Tes petits " mots roses " me sont toujours une fleur parfumée d'amitié, chère Aimée.Je t'embrasse tendrement,                                       Alice.

Jeannot 06/09/2007 00:50

Salut à toi, AliceUn très beau texte. De quoi lui donner de beaume au coeur. Même si les nouvelles technologies de l'Information et de la Communication (Internet, portable, etc.)  ont changé pas de choses.J'espère que tu te portes à merveille. En réponse à ton com: ce singe est d'une agilité à nulle autre pareille. Je ne pouvais faire aussi bien que lui (lol).Gros bisous, fille de plein sud.

Alice HUGO 07/09/2007 12:16

Je reconnais bien là ton bon coeur, cher Jeannot.Je t' espère aussi en grande forme et te dis à bientôt.Un bisou sans grimace, Grand Nordiste,                                    Alice.

Lynette::0038: 05/09/2007 21:55

des mots qui en disent long......

Alice HUGO 07/09/2007 12:05

La séparation de deux coeurs aimants est sans nul doute une déchirure...                 Alice.

Thalie 05/09/2007 15:55

coucou je suis de retour, lol pas bronzée mais presque!!!! et je reviens te lire dans se poème superbe ta générositée  et ton Talentau service des autres qui te demande ton art fait chaud à lire .... bises amitié   Thalie

Alice HUGO 07/09/2007 12:03

Et ton retour en forme me fait chaud au coeur , Thalie.Cordiales pensées,                                       Alice.

Maitre Fred, Jedi des mots :0051: 05/09/2007 10:27

Maître Alice, Jedi des mots,Reçois mon hommage et mes félicitations : La Force est totalement en toi et te permet de t'adapter à chaque demande avec talent et art.Au plaisir de te lire

Alice HUGO 05/09/2007 11:52

Merci, Maître Jedi. " Le sentiment de nos Forces les augmente " ( Vauvenargues / Réflexions ).Que la Force soit avec toi,                               Alice.

Patrick 05/09/2007 08:39

Véritable hythme au départ. J'admire ta faculté de pouvoir ainsi écrire pour les autres.

Alice HUGO 05/09/2007 10:47

Quelqu'un ( en com ) m'a qualifiée de " caméléon ".  ( je précise ici que je n'ai jamais pris de drogue et que je ne me prénomme pas Léon !!! ).Trêve de plaisanterie, merci pour ton compliment, Patrick. Il aut son pesant d'estime réciproque.Bien cordialement,                                    Alice.

Rejane 05/09/2007 08:18

Une fois de plus, tu as su viser en plein coeur et de mettre dans la peau de cette femme. Un très joli cadeau, j'espère qu'elle l'a apprécié à sa juste valeur :)

Alice HUGO 05/09/2007 10:39

Je n'ai aucune nouvelle - malgré 2 courriers -  et j'en conçois une certaine frustration.D'autant que la rédaction de ces poèmes " sollicités via le Manuscrit " ( et que j'offre avec joie ) impute sur mon temps d'écriture personnel.Mais il est vrai que certains " appels " m'interpellent et que je me fais un devoir d'y répondre au mieux.Certains témoignages sont si touchants...Je te remercie encore de l'intérêt que tu me portes, chère Réjane, et je t'en retourne mes plus cordiales pensées,                             Alice.

BRONCHAL FERNANDO 04/09/2007 23:47

si seulement les poèmes pouvaient empêcher les gens d'aller à la guerre..... tilk

Alice HUGO 05/09/2007 10:20

... J'en écrirais le jour et la nuit  !!!Mais il semblerait que l' Ecole des grands de ce Monde ait refemé ses portes sur la Poésie...         Alice.

aimee 04/09/2007 22:01

Merveilleuse Alice,Ce poeme,m'a glacé,tellement il est plein de sensibilité,pour ces gens qui s'aiment et qui doivent se séparer pour cette délicate mission.Puisse Dieu,entendre ta prière.Maintenant,avec le commentaire que tu m'as laissé,sur mon blog,il n'est pas mal du tout.Celà m'a bien fait rire.En tout cas,Annie,n'y a pas été insensible.Elle t'a laissé un mot chez moi.Vas-y sur son blog,tu ne seras pas déçue.Je lui ai laissé un mot d'explication,afin,qu'elle te connaisse également.Je t'assure,mes lèvres ont encore ce petit sourire de (moquerie gentille).Et,comment tu m'as défendu,en sortant bec et ongles.Annie,est une amie et aquarelliste,qui a "de la bouteille"(mots pour rire.)C'est quelqu'un d'extra,qui est au cours avec moi et que je laisserai toujours me donner des conseils,critiques et autres.Je sais,que c'est constructif. Pour moi,les critiques constructives,seront toujours les bienvenues,c'est celà qui nous fait avancer,encore faut-il pouvoir le comprendre et l'accepter.Voilà,ma merveilleuse Alice,redevient le bel ange que tu es,et reprends cette douceur que j'aime en toi,"il n'y a pas péril en la demeure".Une envolée de délicats bisous.Aimée

Alice HUGO 05/09/2007 10:11

Je reconnais bien là ta propension à l'empathie, aimée Aimée !Quant à ma " plaidoirie ", elle n'avait d'autre but que de te faire sourire, t'ayant souligné dans le même temps que les critiques constructives sont le meilleur moteur et une marque d'intérêt du " polémiste ".Mais tu l'avais bien compris. Aussi, n'ai-je point besoin de retrouver cette douceur qui ne m'a jamais quittée.Et qui me fait te donner un amical baiser,                              Alice.

Michel 04/09/2007 20:22

Bonsoir AliceJe les plaind les femmes de militaires. En tous les cas avec un si beau poème elle doit étre contante.Bisous Amicalement                                                    Michel

Alice HUGO 05/09/2007 10:00

Je l'espère, Michel, car je n'ai eu aucune nouvelle...Mais - comme tu le soulignes - vivre dans l'inquiétude ne doit pas être facile tous les jours , pour les femmes de soldats.Merci pour ta générosité,                    Alice.

Pauley 04/09/2007 12:39

Un bel hymne à l'amour émouvant, cela me ramène quelques années en arrière quand mon mari avait signé pour aller avec son régiment en Yougoslavie, je lui en ai écrit des lettres et des poèmes comme c'est inimaginable... Gros bisous et à très vite.

Alice HUGO 04/09/2007 15:26

Cela l'a certainement aidé à supporter l'absence et l'éloignement, dans ces temps difficiles pour l'un comme pour l'autre.Je te reconnais bien là, délicieux petit Ecureuil !Plein de baisers,              Alice.

JA 04/09/2007 11:12

Il y a un phénomène de "trou noir" chez OB qui aspire tous les commentaires sans les restituer. Je ne retrouve pas certains des miens y compris un que je viens de te mettre sur "SORTILEGE" et ou je disais en substance : "tu m'épates Alice avec ton coté "caméléon" qui s'adapte à toutes les situations quelle qu'en soit la nature. Bravo pour cet exercice de style. Au fait, as-tu des nouvelles du beau militaire (en tout cas c'est comme ça que je l'imagine) qui sent bon le sable chaud ?. Bon, avant d'envoyer, je mets ce message dans le clic droit de ma souris ... on ne sait jamais. (j'en ai marre de recommencer sans arrêt les mêmes opérations sur OB !!)Bonne journée

Alice HUGO 04/09/2007 15:22

Ah ! D'autres m'ont signalé ce problème par mail, croyant que c'était moi qui avais effacé leurs commentaires !Que nenni !  J'espère que OB va résoudre cet aléa au plus ite !En ce qui concerne le " beau militaire " , je n'ai aucune nouvelle de Hélène ( la solliciteuse ) , malgré 2 mails de ma part.Gageons que tout va bien...Mais c'est frustrant, tout de même !!!Un baiser ensorcelé ( rires en bouillon !!! ),                        Alice. 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -