Coups de coeur

 

 

 

 

 

 

 

LIVRES ANCIENS

 

 

 

 
A PETER PAN

(suivez le lien)

 
A vous... Poétesse

(suivez le lien)

 

LIVRES ANCIENS

   



 
11 juillet 2007 3 11 /07 /juillet /2007 08:53

"Cela dépend entièrement de toi, elle sera comme tu la vois, si tu penses que c'est une belle femme, elle sera une belle femme, si dans ton coeur tu nourris des pensées pernicieuses, tu ne verras qu'un monstre." 
Gao Xingjian, (Prix Nobel de littérature)  "La montagne de l'âme"



LES ABYSSES DE LA GLOIRE


vieille-jeune-femme.jpg


 

 

Adossée au bateau qui lui offre sa coque,
Elle explore les flots et elle soliloque :
Son délire nourrit sa bouche ;
Ses iris endeuillés par le charbon du fard
Lui donnent un étrange et fugitif regard :
Celui que plus rien ne touche.
 
Entre ses doigts fripés elle serre l'image
Des nombreux soupirants au langoureux ramage,
Qui la voulaient tous pour maîtresse ;
 Dans le recueillement du vestige fané
Que les ans révolus ont cent fois profané,
Elle épilogue sa détresse.
 
 Défunte est sa raison, mais vive sa mémoire
Qui roule sous son front des sédiments de gloire,
Limon de son oeuvre perdue.
Elle poursuit l'écho de ses premiers vivats
Dans le souffle du vent...Où sont-ils les ingrats

Et leur passion prétendue ?

 

Elle se meurt de vivre avec la solitude,
Sa beauté délitée en pans d’ingratitude ;
Mais ainsi va le temps: il passe.
Lors, elle s’abandonne au ressac filandreux
Vorace de désir pour ce corps miséreux;
La mer engloutit sa carcasse.


 

commentaires

ja 11/10/2007 18:16

Bonjour "grande" Alice,Je me balade dans tes poèmes et chaque fois que j'en relis un, je le redécouvre !!!!Ton talent m'impressionne !!!.A Quand un petit recueil ? Bises ensoleillées des Gorges du Tarn

Alice HUGO 12/10/2007 17:36

J'y songe...Lorsque je serai prête, tu verras mes signaux de fumée du haut de ton Château...Un énorme bisou pour toi,                       Alice.

Pauline 11/07/2007 14:27

Dès le 14 juillet, je te donne rendez-vous sur mon blog, ce ne sera pas que la fête nationale... Gros bisous chère Alice et à très vite. Pauley

Alice HUGO 11/07/2007 19:38

Rendez-vous pris !Je iendrais te faire un petit coucou, jolie Pauline !Un baiser en feu d'artifice pour toi,                                            Alice.

Thalie 10/07/2007 16:34

parfois on ressent cette solitude si fort au fond de soi que l'on perd toutes envie.... bises amitié   Thalie

Alice HUGO 11/07/2007 19:33

Je ne veux pas croire que  tu te sentes seule, Thalie, avec tous tes amis blogueurs ( entr'autre )  !Et moi !!!Je t'envoie des pleines malles de bisous très bavards et très envahissants !Bien à toi,                                               Alice.

Michel 09/07/2007 20:53

Bonsoir AliceJe te souhaite la bienvenue dans la communauté des Rêveurs Naïfs.Bisous Amicalement                                                                     Michel

Alice HUGO 10/07/2007 11:14

Quelle belle surprise !Merci de m'accueillir dans ta Communauté - dont le titre me correspond tout à fait !!!Je iens chez toi pour te laisser un petit mot.A bientôt et mes cordiales pensées,                          Alice.

Jezaria 09/07/2007 19:33

Je suis séduite...L'amour des mots est un pays de coeur et d'âme...J'ai beaucoup aimé vous lire, vous découvrir et voyager au gré des pages de votre monde...Merci pour ces jolis instants poétiques,Très cordialement,Jezaria

Alice HUGO 10/07/2007 11:09

Bienvenue, Jezaria !Merci pour tes compliment s : ils sont eux-même très poétiques.Je viendrai te rendre Visite avec grand plaisir.Cordialement,                                               Alice.

vitany 09/07/2007 09:18

gros bizous moussaillon passe une excellente journée

Alice HUGO 10/07/2007 10:46

Idem pour toi, Capitaine !A  bientôt,                                      Alice.

françoise 08/07/2007 06:33

J'aime beaucoup ces images à double sens....je vois en premier la belle femme ! bises, bon dimanchefrançoise

Alice HUGO 08/07/2007 14:58

Parce que tu es une bonne âme, Françoise fleurie !Excellent Dimanche à toi aussi,                        Alice.

Pauley 07/07/2007 02:23

Toujours aussi sublime, tes mots sont magnifiques, avoir un tel vocabulaire, je ne te féliciterai jamais assez. Gros bisous Alice et à très vite

Alice HUGO 08/07/2007 14:57

Les mots qui viennent du coeur sont les plus mirifiques, Pauley : le tien en est la source vive...Reçois ici mon estime et un baiser aussi doux que tes pensées,                               Alice.

lucie 06/07/2007 15:23

Bonjour, ous sommes des amies de Jykie, la plume d'argent.Elle a beaucoup de chagrin car son amie de 83 ans a été assassinée hier par deux voyous qui l'ont écrasée volontairement avec leur voiture.Viens voir l'article sur notre blog et passe un message de réconfort à notre amie Jyckie; ce serait gentil de ta part.les cybermamys et Lucie

Alice HUGO 06/07/2007 20:30

Quelle atrocité !!!Il m'a fallu du temps pour " digérer " cette terrible nouvelle...Je vais de ce pas dire mon amitié à Jyckie, elle qui se donne tant pour de nobles causes !Mes plus cordiales salutions à vous tous,                                                             Alice.

Rejane 06/07/2007 14:36

Le souvenir de la gloire reste encore de la gloire. J'aime cette image à double sens, tellement en harmonie avec ton texte. C'est la vision du profil de la jeune femme qui s'impose à moi en premier plan, l'image du "temps béni de la douceur" :)

Alice HUGO 06/07/2007 20:26

 " Le souvenir de la gloire reste encore de la gloire "                                                                                             Ce regard optimiste et serein me va à ravir, Dame Réjane : c'est toi.Idem pour pour moi, en ce qui concerne l'image. Et ne dis-t-on pas que la première impression est toujours la bonne ?...A très vite... !!!                                                   Alice.

aimee 05/07/2007 14:16

Trè beau poeme sur la vieillesse,losque l'on n'attends plus rien.Mais,cette vieillesse,approchant,on peut la combatre avec notre coeur d'enfant,si nous avons su le garder,le protèger.A coté,le physique ne compte pas.Combien de fois,me fais-je la réflexion : Quel beau petit vieux,Quelle belle petite vieille.Tout simplement,parce qu'ils ont su garder au fond de leurs yeux,cette tendresse qui s'est toujours dégagée d'eux.Ma chère prtite amie,demain je pars à Lacanau pour deux mois,mais nous rentrons tous les 3 à 4 jours,pour nos "zanimaux",je viendrais donc vous faire un petit coucou à tour de role.Mes articles,continuerons à passer sur mon blog.Je t'embrasse bien amicalement,toi qui sait si bien appaiser et rendre les gens  heureux,rien que par des mots.Aimée

Alice HUGO 06/07/2007 20:15

Une belle sensibilité dans ton commentaire, chère Aimée. Ce n'est pas une surprise : ton coeur n'a pas pris une ride ...Que tes vacances soient placées sous le signe du bonheur en couple et de le joie de vivre !Mes plus amicales pensées,                                          Alice.

Maitre Fred, Jedi des mots :0051: 05/07/2007 09:11

Alice,Ce n'est pas trop le style de poème que je préfère mais tu écrits tellement bien que c'est assez agréable à lire.Bien @ toi

Alice HUGO 05/07/2007 11:26

Bienvenue au Fan-Club de ma grande soeur, Fred !Moi, j'aime bien la noirceur de mon encre - de temps en temps - et, de toute façon, c'est ma plume qui décide !!!Mais j'ai des encriers de toutes les couleurs...Bien cordialement,                                Alice.

Jeannot 05/07/2007 00:33

Salut à toi, AliceA te lire, j'ai le sentiment que tu as le moral dans les chaussettes, comme disent nos amis Anglais (lol). Mais, ton texte est  toujours aussi bien écrit.Bises à toi, fille de plein sud.A bientôt 

Alice HUGO 05/07/2007 11:21

Que nenni, cher Jeannot ! Mon moral est au beau fixe , même si - parfois- ma plume se fait chagrine... La réalité - quelle qu'elle soit - n'est pas triste : c'est juste la réalité...Je te donne un baiser rayonnant pour te remercier de t'inquiéter de ma petite personne.Bien à toi,                          Alice.

barbara 04/07/2007 22:46

je t'envoie des bisous et bonne soirée,barbara

Alice HUGO 05/07/2007 11:15

Tout plein de cordiales pensées, et à bientôt,                                 Ali_ce.

Michel 04/07/2007 20:33

Bonsoir AliceUne poésie d'une belle glauqueur ( je ne sais pas si ça se dit) comme je les aimes avec un superbe travail de versification.Bisous Amicalement                                                                       Michel

Alice HUGO 05/07/2007 11:14

La vieillesse est une réalité qui n'a rien de glauque ni de triste - si elle est bien vécue. C'est en tout cas mon sentiment.Mais nous avons encore le temps, Michel.  Alors, haut les coeurs !!!Bien cordialement,                                                                       Alice.

kinouli 04/07/2007 17:14

Superbe poème sur la vieillesse. Mais ce n'est pas la vieille que je veux voir dans l'illustration du poème, mais la belle jeune femme.Tes lecteurs ont-ils vu les deux visages de  cette femme : la jeunesse et la vieillesse confondues dans une seule image...  ???Tu devrais faire un sondage ....

Alice HUGO 05/07/2007 09:21

Beau coup d'oeil , Kinouli !T u as vu la " métamorphose " de cette extraordinaire dessin  ( qui est utilisé dans les séminaires de Psycho et occasionne inmanquablement de vives discussions ! ) .Je pense que mes lecteurs auront perçu la dualité belle femme de profil / sorcière de face.Quant à moi, j'y vois toujours en premier la jolie dame de la Belle Epoque.J'espère que les blogueurs me diront leur sentiment...Cordialement à toi,                                             Alice.

Annie.L. 04/07/2007 15:10

Je suis passée par hasard sur ton site, et je suis un peu éblouie par tant de talent :! Quels beaux poèmes, bienque tristes quelquefois comme .... la vieillesse qui arrive à grands pas ! Merci de ces textes et poêmes vraiement superbes ! A bientôt, je compte revenir ! 

Alice HUGO 05/07/2007 09:11

Bienvenue chez moi, Annie .Je m'invite illico sur ton blog  de peinture et te dis à bientôt,                              Alice.

vitany 04/07/2007 12:02

Shot at 2007-07-04

Alice HUGO 05/07/2007 09:05

Un coucou du haut du phare, Capitaine !                                      Alice.

Patrick 04/07/2007 06:44

Audacieuse construction qui renforce le propos.Ton texte répond aux interrogations sur les regrets de la vie passée et sur le fardeau de la vieillesse alourdi des souvenirs.La vieillesse est bien un naufrage comme disait de Gaulle.

Alice HUGO 04/07/2007 09:18

Mais qu'importe le naufrage si le radeau vogue sur un océan de sérénité, et que se profile à l'horizon la douceur d'une île paradisiaque...                                                           Alice.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -